Toulouse: Bafodé Diakité ouvre la porte à la Guinée.

  • 0 Commentaire

Titulaire mercredi soir lors du succès (1-0) en ligue 1 de Toulouse sur Reims, Bafodé Diakité franco-guinéen n'a pas fait d'amalgame que sa nationalité sportive. Au terme du match, ce défenseur axial et latéral à la fois, nous a réservé sa première réaction. « Je me suis senti bien. J’ai fais ce qu’il fallait des consignes du coach. Je n’ai pas rajouté. J’ai fait ni trop ni moins et il y a la victoire au bout donc ça prouve que j’ai fait ce qu’il fallait » a-t-il commenté.

Diakité est un jeune guinéen qui est promis à un bel avenir. Il est considéré comme l’une des promesses du centre de formation de Toulouse. Au moment où la Guinée est en grande reconstruction, l’arrivée d’un nouveau défenseur ne serait que bénéfique pour l’équipe dans un futur qui pourrait même être très proche.

S’il ne veut pas se précipiter, Bafodé reste toutefois intéressé par le Syli National et la CAN 2019 est un atout qui pourrait faciliter sa décision. « Je ne vais pas dire que je ne suis pas intéressé. Là pour l’instant, je préfère me concentrer sur mon club. S’il y a une porte ouverte avec la sélection, je verrai avec mon entourage. Cela (la CAN) pourrait faciliter mais six mois, c’est court. Il faudra voir avec mon entourage. Je verrai s’il y a une possibilité ».

Chez les Violets,  Issiaga Sylla joue le rôle du grand frère au près de son compatriote. L’ancien défenseur du Horoya reste convaincu de l’apport que ce jeune joueur pourrait apporter à la sélection guinéenne. Une sélection dont-il ne cesse de lui parler. « Je parle souvent avec lui à l’entraînement parce que je le connais bien. Je le trouve bon mais je ne peux pas décider à sa place. Mais je continue à lui parler vu qu’on est tous guinéens mais le dernier mot lui revient. C’est un jeune qui peut nous apporter quelque chose. Mais il faut qu’il continue à travailler encore>>. 

Une pioche pour les responsables de la fédération guinéenne de football dans leur offensive de recherche de jeunes joueurs.

 

Publier un commentaire

Commentaires