TOGO : Salli, un nouveau coach pour l’AS OTR

  • 0 Commentaire
De Lomé : Otniel Koffi 

Les clubs togolais affutent leurs armes en prélude au démarrage de la nouvelle saison. La date butoir sera le 23 septembre prochain, mais les choses se précisent déjà au niveau des états majors des clubs. Aprés l’Association Sportive des Chauffeurs de la Kozah (ASCK) qui a changé de coach la semaine dernière, c’est au tour de l’Association Sportive de l’Office Togolais des recettes (AS OTR) de prendre un nouvel entraineur.

L’heureux élu n’est autre que le Ghanéen Salim Ahmed Salli. Il a été présenté à la presse ce mercredi par les responsables du club. Selon André Degue, Président du l’AS OTR, le club a besoin d’un entraineur de la qualité de Salli pour atteindre ses objectifs. Le club classé 6ème sur 16 à la fin de la saison écoulée avait quand même pour objectif de décrocher le titre de champion ou à défaut la coupe du Togo pour discuter une coupe continentale. Cela ferait du bien à l’Office Togolais des Recettes qui attend avoir plus de visibilité à travers le football.

L’ex entraineur Gneny Sibabe, qui a passé un temps relativement long à la tête de la sélection n’a pas réussi cette mission. C’est donc la tache assignée à Salli qui devra amener le club à gagner l’un des deux titres la saison prochaine.

Salim ahmed Salli a rassuré le bureau exécutif de l’AS OTR quant à l’atteinte de cet objectif. La saison 2018-2019 s’annonce bien pour l’AS OTR surtout avec ce nouveau coach reconnu dans le champion togolais, d’abords pour y avoir joué et surtout pour y avoir entrainé deux clubs : Anges de Notse 2014-2015 puis Gomido de Kpalimé 2016-2017. Dans ces deux clubs, Salli a laissé bonne impression surtout pour avoir décroché le titre avec les Anges et les conduire à la ligue africaine des champions.

C’est donc avec beaucoup de certitude que le bureau exécutif de l’AS OTR a fait confiance au coach Salli. Ce dernier connait donc le football togolais et ses réalités ; il a été préféré aux autres propositions dont des candidatures d’entraineurs français et belge.

 Nanti d’une licence B CAF, Salli à fait le tour de la sous-région ou il a entrainé des clubs au Ghana, en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso.

             

 OTHNIEL KOFFI

Publier un commentaire

Commentaires