Togo: Des agents de la FTF diplômée par le CNO-Togo au CAMS

  • Publié : 09/07/2020 - 20:20 /
  • 109 /
  • 0 Commentaire


La Fédération Togolaise de Football (FTF) fait former ses agents sur le management du sport. Les étudiants de la 4e promotion du Cours Avancé en Management du Sport (CAMS) ont reçu leurs diplômes ce jeudi au siège de l'Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) à Lomé. 
 
La Fédération Togolaise de Football (FTF) a fait former 2 de ses agents sur le Cour Avancé en Management du Sport (CAMS). Au total 6 agents de l'instance faîtière du football togolais vont bénéficer de cette formation organisée par le Comité National du Togo (CNO-Togo), en collaboration avec la solidarité internationale. Le CAMS revient en force et pour relever les défis liés aux sports, il faut des femmes et des hommes compétents qui disposent de capacités managériales avérées dans la gestion des organisations sportives. C'est pour répondre à ce besoin que le Comité National Olympique du Togo a pensé le programme dénommé CAMS dont l'organisation est sous forme de sessions de formations. La FTF y a participé en envoyant 6 agents dont deux ont, pour l'instant, obtenu leurs diplômes au CAMS en attendant les autres qui feront partie de la prochaine promotion, la 5ème, aussitôt lancée ce jeudi. 
 
" Toutes les fédérations doivent pouvoir avoir un plan stratégique parce que sans cela c'est comme si vous fonctionnez dans le désert. Nous avons déjà implémenté l'élaboration de notre plan stratégique. Le fait de suivre en même temps les cours et de faire la pratique avec des consultants nous a permis d'apporter notre contribution et d'avoir un plan stratégique aujourd'hui qui est rare au niveau des fédérations togolaises ", a confié Hervé Agbodan, Assistant administratif et juridique à la FTF à www.africafootunited.com.
 
Des cours assez exigeants qui nécessitent des hommes et femmes disponibles pour suivre la formation qui en sortent aujourd'hui renforcés. 
 
" Le CAMS et les nombreux autres programmes dont bénéficient les athlètes, les entraîneurs et autres encadreurs sportifs polissent la plaque de choix que le CNO-Togo accorde à la problématique de la formation du développement des ressources humaines qui animent la vie des organisations sportives nationales. En cette session solennelle, je voudrais très sincèrement vous remercier pour avoir accepté associer vos noms à cette formation. Chers formateurs, vous pouvez être certains que le modèle que vous incarnez pour les entraîneurs du CAMS impactera durablement la vision et l'engagement au service de la promotion et du développement du sport dans notre pays. À vous mesdames et messieurs, toutes nos félicitations. Vous avez désormais une grande mission au sein de vos organisations sportives ", a laissé entendre le président du Comité National Olympique du Togo, Kelani Azaad Boyor. 
 
Occasion pour le ministre de la communication, des sports et de l'éducation au civisme et à la citoyenneté de rappeler l'importance du sport dans le développement des nations. 
 
" Je voudrais féliciter tous les acteurs qui ont œuvré à la réussite des éditions précédentes. Hier, les gens ont toujours pensé que c'est lorsqu'on a rien à faire qu'on va au sport mais nous devons tout de suite changer de vision parce que c'est le sport qui guide le monde. Les personnes les plus ovationnées du monde relèvent tout simplement du sport. Vous devez être fier d'être dans le domaine du sport. Vous avez les premiers outils qui vous permettront d'administrer vos fédérations, associations de clubs avec efficacité en tenant compte des spécificités nationales et celles des pays qui nous entourent ", a déclaré Foli-Bazi Katari, dans son allocution. 
 
Le CAMS développe non seulement les compétences individuelles et crée une communauté d'apprentissage des futurs leaders de demain mais éduque à la responsabilité et à l'économie en faisant accéder à des valeurs morales citoyennes et civiques. La formation des protagonistes s'avère indispensable. 
 
" Seuls les gens formés savent ce qu'ils doivent faire, ce qu'ils peuvent faire, ce qu'ils ne doivent pas faire dans l'intérêt du vivre-ensemble. Je voudrais à cet effet exhorter les récipiendaires à cultiver et à développer les valeurs qui fondent le socle du vivre-ensemble. Je vous invite à observer en toute circonstance un comportement exemplaire. L'État et le mouvement sportif seront garants du respect des principes énoncés dans la charte des activités physiques et sportives du Togo " ajoute le ministre des sports togolais.