TAEKWONDO MALIEN

  • Publié : 15/03/2019 - 11:00 /
  • 31 Vues /
  • 0 Commentaire

Maîtres Yacouba et Ibrahima sur la trace de leur président Après Me Aliou Badra Traoré, qui dirige actuellement la Fédération malienne de taekwondo, et qui a officié en qualité d’arbitre lors des Jeux olympiques de Londres en 2012.

Les arbitres Maîtres Yacouba Diarra, ceinture noire 5è dan et Ibrahim Sangho, ceinture noire 5èdan, qui ont été sélectionnés pour officier les compétitions des Jeuxolympiques de Tokyo 2020.

Maîtres Yacouba Diarra et Ibrahima Sangho, n’ont pas été ridicule sur le tatami de Moscou. En effet, les deux arbitres internationaux ont fait honneur au Mali par leur parfaite connaissance des règles de combats et leur classe « La sélection a consisté à des formations sur les techniques d’arbitrage, des tests écrits, oraux, médicaux, physiques etpratiques, le tout dans la langue anglaise », confie Me YacoubaDiarra, à Afu  « Le candidat oit donner les bonnes réponses et en anglais », poursuitMe Ibrahima Sangho.

Dans l’optique de ce grand événement sportif planétaire, la Fédérationmondiale de Taekwondo a organisé du 1er au 4 mars 2019 à Moscou(Russie), une sélection des arbitres devant officier les compétitions detaekwondo. Etaient présents à cette rencontre 90 arbitres d’Europe, del’Afrique et d’Asie.

«Nous avons été couronné lors des différents tests », indique, MeIbrahim Sangho. Ce dernier remercie les bonnes volontés qui à traversla Fédération, ont soutenu leur voyage.

« C’est un succès pour eux et pour le taekwondo malien. A Tokyo ils yseront pour le continent tout entier et particulièrement le Mali. Nousdemandons au peuple malien un soutien dans ce sens », a déclaré meAliou Badra Traoré, ceinture noire, 6è Dan, président de la Fédérationmalienne de taekwondo.

Pour avoir été le premier Malien a bénéficiéde cette confiance en 2012 lors des JO de Londres « Monsieur leprésident, nous allons suivre votre trace », a conclut Me IbrahimaSangho.

Publier un commentaire

Commentaires