SÉNÉGAL / LIGUE 1 : INTERVIEW - AMSATOU FALL « AVEC STARTIMES, C’EST UN CONTRAT DE 6 MILLIARDS SUR 10 ANS »

  • 0 Commentaire
Sans détour et sans langue de bois, le Directeur exécutif de la ligue sénégalaise de Football professionnel, Amsatou Fall, est revenu dans cet entretien accordé à africafootunited.com sur les dossiers chauds de la LSFP. A quelques jours de l’ouverture de la saison de football 2018/2019.

AFRICAFOOTUNITED.COM :Vous avez envoyé un communiqué la semaine précédente pour signifier que le démarrage de la saison est reporté. Est-ce qu’on peut savoir les véritables raisons du report ?

AMSATOU FALL : Ce report est dû à des ajustements techniques et stratégiques de notre partenaire Star Times. Nous avons signé un contrat avec cette télévision chinoise. Il fallait lever toutes les contraintes. Il y’a aussi le calendrier religieux, le Magal de Touba en l’occurrence qui coïncidait avec la 2éme journée. On n’a pas voulu qu’il y ait perturbation. C’est la deuxième raison pour laquelle on n’a pas débuté la saison le 19 octobre dernier. La 3è raison, c’est que la ligue a l’obligation de soutenir les clubs. On entrevoit des retombées financières.

Sans détour et sans langue de bois, le Directeur exécutif de la ligue sénégalaise de Football professionnel, Amsatou Fall, est revenu dans cet entretien accordé à africafootunited.com sur les dossiers chauds de la LSFP. A quelques jours de l’ouverture de la saison de football 2018/2019.

AFRICAFOOTUNITED.COM :Le 03 novembre, c’est dans moins de 48 heures. Est-ce que vous pouvez confirmer que cette date sera respectée ?

AMSATOU FALL:Il n'y a rien qui s’y oppose. Il reste juste à confirmer la programmation des rencontres. Cela se fera ce soir ou bien le plus tard demain.

AFRICAFOOTUNITED.COM :Qu’en est-il concrètement du contrat avec Star Times ?

AMSATOU FALL:Nous avons signé avec Star Times pour 10 ans. C’est un partenaire sûr et fiable dans le gotha du football mondial. Star Times sponsorise les championnats du Ghana, de l’Ouganda, la Bundesliga, la coupe du monde de basketball. Cela montre que c’est du sérieux. Star Times va nous assurer une stabilité financière, le bon fonctionnement de la ligue et l’organisation des compétitions au moins sur 10 ans. C’est un contrat de 6 milliards de FCFA pour 10 ans. Nous étions en négociation avec Canal+ il y’a deux ans. On savait ce que Canal+ donnait à la Côte d’Ivoire. On avait eu beaucoup de réunions avec eux. On n’était pas tombé d’accord sur les modalités financières. Le championnat sénégalais n’est pas à 10 longueurs du championnat ivoirien. Nous avons jugé que nous ne pouvons pas travailler avec canal dans ces conditions. Autant les évènements sportifs ont besoin des télévisions, autant les évènements sportifs ont besoin des supporters. Le président s’est battu pendant 2 ans pour avoir un partenaire sérieux comme Star Times. Ils ne vont pas nous donner les 6 milliards FCFA d’un seul coup. Chaque année, ils vont nous donner un peu plus de 300 millions de FCFA. Après les 3 premières années, ils vont augmenter ce montant jusqu’à écouler ces 6 milliards.

AFRICAFOOTUNITED.COM :On parle d’endettement de la ligue…

AMSATOU FALL:Oui il y’a certes un endettement mais c’est un endettement interne. Nous ne sommes pas allés emprunter de l’argent dans les banques. C’est un endettement que nous avons pris sur nous. Nous savions qu’il est bon de patienter. Nous sommes aussi en train de négocier avec Orange. Nous avons bon espoir que Orange va revenir. À la fin de notre contrat avec Orange, ils avaient jugé qu’ils ne pouvaient pas continuer pour des problèmes budgétaires. Nous souhaitons vivement qu’ils reviennent pour participer au développement du football local. Nous espérons que le contrat sera renouvelé au cours de cette saison. On va se réunir avec tous les présidents de clubs et on verra comment répartir la somme qui sera reçue de manière transparente.

AFRICAFOOTUNITED.COM :Quels sont les matchs qui seront diffusés par Star Times ?

AMSATOU FALL:Chaque journée, Star Times va diffuser deux matchs. C’est le programme qui a été retenu. Pour la première journée, Star Times va diffuser de Jaraaf contre Mbour PC samedi 3 novembre et US Gorée contre Casa Sports 24 heures plus tard. Il y aura aussi des magazines pendant chaque journée. C’est un programme très ambitieux et sérieux. En Afrique, en dehors du Ghana, de la Côte d’Ivoire et de l’Ouganda, on ne voit pas une télévision étrangère diffuser en direct les matchs des championnats locaux. L’environnement et la compétition sera diffèrent. Vous le verrez dès samedi. On veut faire le Jaraaf-Mbour PC un match d’ouverture avec une cérémonie comme ce que nous voyons en Europe avec le défilé des drapeaux de tous les 28 clubs et des distinctions comme le joueur du match à la fin de chaque rencontre. Nous avons sonné la mobilisation. Les écoles de football seront de la partie. Nous lançons un appel à tous les présidents des clubs professionnels et amateurs à venir soutenir la ligue. Les gens se sont sacrifiés pendant 10 ans sans subvention. C’est le moment de basculer dans le professionnalisme. Les présidents de clubs se sont beaucoup sacrifiés. Le mérite leurs revient. Ils ont accepté de soutenir la ligue lors des moments difficiles. Nous sommes en train d’entrevoir le bout du tunnel. Nous avons Star Times. Si nous arrivons à avoir Orange et d’autres sponsors, le visage de la ligue va changer. Cela implique des changements de comportement des acteurs. Les matchs vont être internationalisés. Nous avons rencontré la commission centrale des arbitres pour faire l’évaluation. L’arbitrage doit être très professionnel. Nous leur devons de l’argent. Nous allons solder ça dans les jours à venir. Nous les remercions. Sans eux, il y’a pas de compétition. Nous avons aussi rencontré la commission de discipline et les commissaires de matches. Nous avons rencontré les capitaines des équipes et les entraîneurs pour leur faire comprendre la nouvelle donne. Les pratiques occultes peuvent se faire dans le lieu de regroupement ou bien dans les vestiaires, mais pas au vu et au su de tout le monde. On ne le tolérera pas. On ne pourra tolérer la violence. Vous avez vu ce qui s’est passé avec les U20 lors de la dernière CAN. C’est l’image du Sénégal qui est en jeu. Les gens doivent le comprendre. Il ne faut pas qu’on ait l’esprit amateur.

AFRICAFOOTUNITED.COM :Entre Star Times et les partenaires qui aura le soin de filmer les rencontres ?

AMSATOU FALL:Star Times est en train de négocier avec les télévisions nationales pour la production et la diffusion. Ils vont terminer les négociations normalement cette semaine. La RTS, en fonction de son ancienneté et de son savoir-faire, présente un profil assez sérieux. Il y’a d’autres téléviseurs de marque en course. Nous pensons qu’ils vont trouver un accord durant cette semaine, avant vendredi.

AFRICAFOOTUNITED.COM :Où en êtes-vous avec les licences des joueurs des différents clubs ?

AMSATOU FALL:Le travail est en cours. Nous sommes en train de valider les licences des joueurs. Après nous envoyons tout cela à la fédération parce que la licence est fédérale. C’est la fédération qui établit les licences. Tout se passe bien pour le moment. Nous sommes en train de finir. On a reçu les licences de 25 clubs des 28 clubs. Il reste 3 clubs. Il y a toujours des retardataires qui attendent la dernière minute pour réagir.

AFRICAFOOTUNITED.COM :La coupe de la ligue va-t-elle reprendre cette saison ?

AMSATOU FALL:La coupe de la ligue va revenir. Le Sargal foot également. C’est une saison charnière. Nous sommes à la croisée des chemins. Nous avons fait 10 ans. Nous allons vers l’organisation d’un symposium dans le mois à venir pour tirer le bilan des 10 ans de la Ligue Pro sans complaisance. La Ligue va le faire avec des personnes ressources compétentes. Nous allons choisir des gens qui sont en dehors du périmètre de la Ligue pour une évaluation dans tous les aspects, que ce soit la structuration de nos clubs, la réglementation, les finances et les compétitions.

AFRICAFOOTUNITED.COM :Quelles sont les dispositions prises pour éviter la violence dans les stades ?

AMSATOU FALL:Nous avons rencontré les préfets de Guediawaye et Pikine. Nous avons discuté avec les responsables en charge de la sécurité pour que les forces de l’ordre viennent à chaque fois en nombre avant les matchs. Nous avons également demandé à rencontrer le gouverneur de Dakar. Mardi prochain, nous allons le rencontrer pour lui expliquer nos besoins pour que nos stades soient sécurisés et pacifiés. Quand on est dans une logique de commercialisation des droits, le partenaire s’attend à un retour sur investissement. Notre sponsor nous dit « si nous ne voulons pas être concurrencés par les championnats Anglais, Français et espagnole, il faut changer nos horaires ». Tous les matchs qu’on diffusera vont commencer à 16h. La tranche horaire 16h00-18h00 sera celle du Sénégal. Et elle sera maintenue. Nos joueurs auront une grande visibilité. Nous avons des joueurs qui partent en Guinée et dans le Maghreb parce qu’ils y sont mieux payés.

AFRICAFOOTUNITED.COM :Le président de Stade de Mbour réclame la somme que vous devez à son club…

AMSATOU FALL:Ils seront tous payés. Il y a aussi Génération Foot et Jaraaf à qui nous devons de l’argent. Avant la fin de l’année, ils vont recevoir tout ce que la Ligue leur doit. On a de quoi les payer. On aura un premier versement incessamment. Et à la fin de la phase aller, on aura un deuxième versement.

 

 

 

 

 

 

Publier un commentaire

Commentaires