Sénégal -Kenya : les Lions pour respecter leur rang, les Harembee Stars pour l’exploit.

  • Publié : 01/07/2019 - 16:48 /
  • 35 /
  • 0 Commentaire


Cité avant le début de la compétition comme un sérieux favori au titre final, le Sénégal a vu son standing baissé d’un cran après sa défaite contre l’Algérie. Du coup, la bande à Sadio Mané se voit obliger de gagner face au Kenya pour rester au pays des pharaons.

Avec trois points chacun, Harembee Stars et Lions de la Téranga jouent pour la deuxième place directement qualificative aux huitième de finale. Très attendu en Egypte du fait de son effectif et ses derniers résultats, le Sénégal première nation au classement Fifa, a peiné à traduire ce rang sur le terrain jeudi dernier face aux Fennecs. Les hommes d’Aliou Cissé ont été incapables de résoudre l’équation tactique des Algériens. Un revers qui a laissé transparaître aussi des faillites physiques et mentales du côté des sénégalais mais aussi des interrogations sur l’avenir des coéquipiers de Cheikhou Kouyaté pour la suite de la compétition. Car le choc contre Algérie était un véritable test pour jauger ses capacités à aller au bout du tournoi. Même si Aliou Cissé préfère être positif, force est de reconnaitre que le Sénégal doit hausser le niveau contre le Kenya. Une équipe qui sort d’une victoire contre la Tanzanie (3-2) après avoir été mené par deux fois au score. Ce qui donne à Victor Wanyama et compagnie la possibilité de disputer un match décisif face au Sénégal. Décisif car le perdant risque d’être laissé à quai à défaut d’attendre pour espérer un éventuel meilleur troisième. Et trois points pourraient ne pas suffire pour être parmi ces quatre. Déjà avec quatre points, la Guinée Conakry s’empare déjà de l’une de ces quatre places. Et la Rdc  aussi bien placée après sa large victoire contre le Zimbabwe. 

Revigoré par sa victoire in extrémis contre la Tanzanie, le Kenya aborde cette affiche avec un état d’esprit différent de ses deux précédentes sorties. Car comme l’a souligné Sébastien Migné, il s’agira de tout donner pour ne pas avoir de regrets. Bien qu’en dessous du Sénégal sur le papier, les Harembee Stars ont le mérite de compter autant de points que le Sénégal à l’issue de la deuxième journée. Une performance pas moindre pour une formation qui découvre la Can que pour la sixième fois et après une absence de 15 ans. Seulement, les hommes de Migné n’ont jamais battu le Sénégal en phase finale de Coupe d’Afrique des Nations. En trois oppositions, le Sénégal s’est imposé deux fois sur le score de trois zéro (Sénégal 1992 et Tunis 20014) et un nul vierge à Alger en 1990. Ce jeudi donc, les Kenyans devront, outre les observateurs, faire mentir les chiffres pour créer le coup de tonnerre.