Sébastien Migné: Le technicien français au parcours en dents de scie

  • Publié : 25/06/2020 - 11:35 /
  • 100 /
  • 0 Commentaire


Sébastien Migné connaît une aventure d'entraîneur plutôt atypique. Pendant longtemps adjoint, le natif de La Roche-sur-Yon vole de ses propres ailes depuis 2017. Cependant, la carrière du technicien français peine à décoller. Ainsi, en trois années, il a connu trois différentes sélections africaines. Une inconstance et de répétitifs déménagements qui suscitent nombre de questionnements.
 
Des débuts poussifs
 
Dès ses premières années, Sébastien Migné a connu des débuts compliqués. C'est en 2000 qu'il débute l'aventure au FC Gaillard où il est adjoint. Entre 2003 et 2008, il passera sur le banc de 4 clubs français. Il aura notamment l'occasion de collaborer avec Jean-Pierre Papin à Strasbourg et à Lens. Mais c'est en 2008 qu'il fera la rencontre qui va grandement améliorer sa carrière.
 
Une riche et longue collaboration avec Claude Le Roy
 
Nous sommes en 2008 à la croisée des chemins de Sébastien Migné et Claude Le Roy. Ce dernier invite Migné à l'assister suite au départ d'Hervé Renard. Ce fut le début de 9 années de collaboration dont Migné gardera un souvenir inaltérable. Ensemble, les deux hommes assurèrent la direction d'Oman, de la Syrie, de la République démocratique du Congo, des U-20 de la RDC du Congo et du Togo. Durant ces diverses expériences, Migné a beaucoup appris. Il ne manque d'ailleurs jamais l'occasion remercier Claude Le Roy et d'exprimer en termes élogieux son apport à ses qualités de meneurs. Riche de cette longue collaboration, Migné va prendre plus de responsabilités.
 
Le grand saut et les défis grandeur nature
 
En 2017, Sébastien Migné prend les rênes du Congo. Un pays qu'il a déjà connu. Cette fois-ci, le français est le sélectionneur principal des Diables Rouges. Sa première expérience solitaire ne durera cependant qu'une année. En 2018, Migné va rejoindre le banc du Kenya. Avec les Harambee Stars, le technicien français réalise son premier exploit. Il qualifie la sélection nationale à la CAN 2019, soit 15 années après sa dernière participation. La formation emmenée par Migné ne passera cependant pas le premier tour. Quelques mois plus tard, Sébastien Migné quittera également le Kenya. Il rejoindra la Guinée-Équatoriale en septembre 2019. Récemment, en juin 2020, il annonce la fin de son aventure avec le Nzalang Nacional.
 
L'inquiétude Migné
 
Sébastien Migné est un vrai casse-tête pour les analystes. L'entraîneur n'a jamais passé une longue période sur le banc d'une sélection depuis le début de sa carrière en solitaire. Sa plus longue période d'exercice à ce jour reste les 13 mois passés à la tête du Congo Brazzaville. Si ses qualités intrinsèques de leader ne sont pas remises en cause, on se questionne tous sur les raisons de son incapacité à s'imposer. Loin de se laisser abattre, Migné a laissé entendre sa volonté de retenter l'expérience avec une sélection africaine. Gor Mahia, ou la sélection centrafricaine sont notamment liés au français.