Scandale Fifa: le procureur général suisse écarté de l'enquête

  • Publié : 18/06/2019 - 17:09 /
  • 19 /
  • 0 Commentaire


Le procureur général suisse, Michael Lauber, a été écarté de l'enquête sur le scandale de corruption à la Fifa en raison de ses contacts avec le président de cette fédération, a annoncé mardi le Tribunal pénal fédéral.

Le tribunal avait été saisi de deux plaintes  émanant de prévenus dans l'affaire de corruption, qui soupçonnent le président de la Fifa, le Suisse Gianni Infantino, d'avoir bénéficié d'un traitement de faveur de la part de M. Lauber, à la tête du Ministère public de la Confédération (MPC) -- le parquet suisse -- depuis 2012. 

Les Football Leaks avaient en effet révélé que les deux hommes s'étaient rencontrés à deux reprises, au printemps 2016, ce que le procureur a reconnu. Mais après la révélation par des médias d'une troisième rencontre non déclarée en 2017, l'autorité de surveillance du parquet suisse (AS-MPC) a décidé le mois dernier d'ouvrir une "enquête disciplinaire" à l'encontre de M. Lauber, qui affirme ne pas se souvenir de ce contact.

Les juges du tribunal ont estimé que "les explications du principal intéressé ne permettent pas de comprendre pourquoi sa présence auxdites rencontres aurait été indispensable au bon déroulement des enquêtes". 

"Il ressort par conséquent, que le procureur de la Confédération s’est impliqué personnellement, au niveau opérationnel dans les procédures en examen en allant au-delà de la tâche de directeur du MPC", ont-ils critiqué, avant d'annoncer sa récusation de l'enquête.