Prix Marc Vivien Foé 2019 : Pour ou contre le triomphe de Nicolas Pépé ?

  • Publié : 21/05/2019 - 03:58 /
  • 149 /
  • 0 Commentaire


Pépite insatiable, buteur, passeur et chef d’orchestre de Lille, Nicolas Pépé a été phénoménal cette saison 2018/19. L’international ivoirien a frappé un grand coup en remportant le vote du Prix Marc Vivien Foé. Si Pépé a pulvérisé la concurrence, ses deux adversaires Wahbi Khazri, étincelants avec Saint Etienne et Ismaïla Sarr, tranchant avec Rennes méritaient-ils cette distinction individuelle ?

La confrérie des meilleurs joueurs africain du championnat de France Ligue 1 a enregistré la venue d’un nouveau membre : Nicolas Pépé. L’ivoirien est le 10è vainqueur d’une distinction honorifique instituée par RFI et France 24.

Troisième Éléphant à s’emparer du prix après Gervinho (2010 – 2011) et Jean Mickael Seri (2017), Nicolas a été un élément clé dans le collectif Lillois qui sortait d’une saison chaotique sous l’ère Bielsa. Marquant de son empreinte la Ligue 1 de France avec 22 pions claqués et 11 amour de passes, Pépé a conduit les siens à la plus prestigieuse des compétitions des clubs alors que tout semblait s’écrouler l’an dernier.

Grandissime favori d’une liste dévoilée le 2 avril dernier, l’ancien joueur d’Angers a confirmé son excellente saison le 18 mai au terme d’un vote dominé de la tête et des épaules. La quasi-totalité du jury a été conquis. L’ivoirien termine largement en tête du podium avec 379 points devant le tunisien Whabi Kazri (140 points) et le sénégalais, Ismaïla Sarr (68 points).

Deuxième, le stéphanois Wahbi Kazri et ses 13 buts ajoutés aux 6 passes décisives visait sans doute la première place. Dans son jardin à Geoffroy-Guichard, le tunisien n’a cessé de livrer de solides prestations. Intenables et percutant sur le front de l’attaque Stéphanoise, Khazri a fait un bien fou à Jean Louis Gasset cette saison. Arrivé à Saint Etienne lors du mercato estival en provenance du stade Rennais, le tunisien, en plus de terminer meilleur buteur des Vert avec 14 buts toutes compétitions confondues est le leader technique d’une formation portée vers l’avant. Vu l’impact qu’il possède dans le vestiaire Stéphanois, lui pouvait rêver mieux que cette 2è place. La même qu’il avait occupé l’an dernier lors du triomphe de Karl Toko Ekambi.

Comme Kazri, Sarr a gouté à la joie de la Coupe du Monde avec le Sénégal avant de réaliser une saison époustouflante en Ligue 1 puis en Coupe d’Europe. Quart finaliste de l’Europa League avec le stade Rennais, le natif de Saint Louis est à l’origine de 12 buts et 6 passes décisives cette saison. Si le sénégalais a émerveillé la France du foot en Ligue 1, c’est en C3 que lui a fait étalage de son talent. Pure formation de Génération Foot (Sénégal), Sarr a inscrit 4 buts lors des 9 matchs disputés en Coupe d’Europe. Du haut de ses 1,85, Ismaïla est l’un des grands artisans du succès de Rennes cette saison. Vainqueur de la Coupe de France, Sarr a été un maillon important dans le dispositif de Lamouchi et de Julien Stephan durant cette saison 2019. En compagnie de Ben Arfa et son compatriote Mbaye Niang, Sarr a formé un excellent trio phénoménal sur le front de l’attaque Rennais. La saison prochaine il faudra compter avec la pépite sénégalaise en Ligue 1.      

En attendant, lui et les deux autres sont très attendu en juin prochain à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019) avec leurs sélections respectives. Sur les pelouses égyptiennes, la duel des pensionnaires de Ligue 1 devra se poursuivre pour mieux élucider nos pensées.