Première victoire historique d'une boxeuse iranienne : Et Sadaf Khadem réalisa son rêve !

  • Publié : 14/04/2019 - 13:18 /
  • 69 /
  • 0 Commentaire


Elle en rêvait depuis 5 ans. Et ce rêve vient de se réaliser : la boxeuse Iranienne Sadaf Khadem a gagné son premier combat de boxe anglaise en France, samedi soir à Royan, le premier de l'histoire pour une femme iranienne devant la française, Anne Chauvin, 25 ans.

Devant près de 1 500 spectateurs, la jeune boxeuse, âgée de 24 ans, a pressé son adversaire française, Anne Chauvin, 25 ans, qui compte à son actif quatre combats (deux défaites et deux victoires).

Sadaf Khadem, n'a pas ménagé ses efforts en attaquant sans répit durant les 3 rounds de 2 mn. La Française a placé quelques bons coups sans pouvoir freiner son adversaire, sous les  encouragements du public. Et Sadaf Khadem s'est vu décerner la victoire à l'unanimité des juges, une première pour une boxeuse iranienne.

On a gagné pour les femmes et on doit être forte partout pour gagner pour les femmes”, a déclaré la jeune femme après sa victoire. “Je dédie cette victoire à tous les hommes et femmes qui ont donné leurs vies pour défendre mon pays, 1 million de morts. Les femmes peuvent franchir les montagnes si elles le veulent”, a-t-elle ajouté.

Sadaf Khadem est bien entraînée par le franco-iranien Mahyar Monshipour, ancien champion du monde. “L’idée de ce combat est venue quand le CIO (Comité international olympique) a sommé les pays qui ne rendaient pas tous les sports mixtes à les rendre mixtes dans leur pays sous peine d’exclusion des équipes masculines des Jeux olympiques”, a précisé Monshipour.

Ainsi et à 24 ans, elle est devenue en trois rounds de deux minutes la première femme iranienne à réaliser un combat de boxe officiel, mais surtout à le remporter, alors que la boxe est interdite aux femmes dans son pays. 

C'est son coach iranien et ancien champion du monde de boxe Mayar Moushipour qui l'a rencontrée en Iran. Le duo de sportifs (Sadaf Khadem est également prof de fitness) est ensuite venue s’entraîner à Poitiers pour réaliser cet exploit.

Sadaf Khadem, elle aime la boxe, mais l'Iran ne lui reconnaît pas le droit de la pratiquer. Parce qu'elle est une femme. C'est donc en cachette qu'elle a pris l'habitude d'enfiler les gants, à Téhéran, dans la salle où elle exerce en tant que coach de fitness. Depuis quelques mois, elle sait qu'elle ne s'entraîne plus dans le vide : le ring, le vrai, celui de la compétition, elle vient de monter dessus. Ça s’est donc passé samedi, à plus de 5.000 kilomètres de chez elle, à Royan (Charente-Maritime). Pour devenir, officiellement, la première boxeuse iranienne de l'Histoire.…