Migrations de footballeurs : le Nigeria demeure leader en Afrique

  • Publié : 15/05/2019 - 11:24 /
  • 116 Vues /
  • 0 Commentaire
Le pays des Super Eagles fournit le plus de joueurs vers les championnats étrangers, et apparait au 10e rang mondial avec une moyenne en hausse sur les chiffres de 2018.

L'Observatoire du football du Centre international d’études du sport (CIES), a dévoilé mercredi son rapport mensuel, relatif à l’étude globale des footballeurs expatriés dans le monde. Il s’agit d’un rapport qui établie le flux migratoire des footballeurs, de leurs pays d’origine vers d’autres pays. Dans ce classement qui prend en compte 50 pays, le Brésil demeure en tête avec une moyenne en hausse de 1330 footballeurs expatriés, contre 1236 en 2018. La France intervient au deuxième rang (867), suivie de l’Argentine (820).

En Afrique, le Nigeria reste le plus grand fournisseur de footballeurs à l’étranger, et notamment vers l’Europe. Les chiffes du pays des Super Eagles sont en nette croissance, et sont passés de 306 en 2018 à 361 cette année, avec une incursion dans le Top 10 mondial. Le Ghana talonne le Nigeria, avec 286 expatriés, soit 57 de plus que l’année dernière. Le Sénégal arrive en troisième position (203), suivi de la Côte d’Ivoire (202) et du Cameroun qui complète le quinté africain avec 170.

Parmi les destinations prioritaires des footballeurs expatriés, l’Angleterre arrive en tête, et a accueilli 728 footballeurs entre mai 2018 et mai 2019. Ensuite l’Italie (636), et les Etats-Unis avec 575. L’Afrique du Sud est le seul pays importateur de footballeurs en Afrique, avec 152 joueurs.

Il importe de préciser que la mobilité internationale des footballeurs ne cesse d’augmenter au fil des années. L’effectif total des joueurs expatriés a augmenté de 5% par rapport à 2018.

 

Publier un commentaire

Commentaires