Madagascar: Nicolas Dupuis pense déjà à la relève des Barea

  • Publié : 21/05/2020 - 14:24 /
  • 446 /
  • 0 Commentaire


Le football est à l'arrêt dans la quasi-totalité des pays du monde en raison du Coronavirus. Madagascar n'est pas une exception. Mais pendant cette période de confinement, le sélectionneur malgache Nicolas Dupuis n'a pas chômé. Dans une vidéo publiée sur Facebook dont les propos ont été transcrits par News Mada, le technicien français a parlé des différentes initiatives prises lors de cette période d'arrêt partiel des activités sportives. 
 
Madagascar est aujourd'hui l'une des équipes les plus prometteuses d'Afrique. Et ceci, grâce à l'ingéniosité du technicien français Nicolas Dupuis. Ce dernier a amené l'équipe en quart de finale de la dernière Coupe d'Afrique des Nations en Egypte. Il n'entend pas s'arrêter en si bon chemin. Le technicien français a une équipe en France qui a pour mission de recenser des jeunes joueurs susceptibles d'évoluer pour Madagascar.
 
« J’ai la chance d’avoir une équipe en France qui travaille bien. Nous sommes en train de penser à l’avenir. L’avenir ce sont des joueurs plus jeunes pour les Barea du futur. Ils sont en train de monter une liste d’une vingtaine de joueurs malagasy et d’origine malagasy susceptibles de venir nous renforcer ou de nous compléter » a-t-il déclaré. Nicolas Dupuis malgré son travail, reste pessimiste quant à une reprise des joutes internationales les prochains mois.
 
« Je serai très étonné, sa­chant la sagesse du président Ahmad que nous puissions jouer d’ici octobre ou novembre. Le connaissant bien, tant que nous ne sommes pas sûrs d’avoir vaincu le virus, le président Ahmad ne prendra aucun risque sur la santé des gens. Et donc je dis patience parce que nous ne jouerons pas en juin, sans doute pas en septembre, c’est sûr. Mais est-ce que nous allons jouer en octobre ou novembre ? Rien n’est sûr » a-t-il laisser entendre. Néanmoins, le coach travaille d'arrache-pied sur ses futurs adversaires lors des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2021.
 
« Le deuxième point que nous travaillons, c’est le visionnage de nos futurs adversaires, Côte d’Ivoire, Ethiopie, Niger et pas simplement cela, mais aussi des adversaires que nous allons jouer dans le cadre des éli­minatoires la Coupe du mon­de. Sachant que nous ne savons pas quand nous allons jouer » a t-il conclu.