Crédit Image : AFU

LIONS INDOMPTABLES - ANDRÉ ONANA À AFU : «je ne suis pas meilleur que Kameni et Ondoa»

  • Publié : 15/10/2018 - 02:40 /
  • 316 /
  • 0 Commentaire


Le jeune portier de l’Ajax Amsterdam a célébré sa première victoire sous le maillot des Lions indomptables en tant que titulaire vendredi dernier face au Malawi (1-0). Une place arrachée au plus fort de ses performances avec son équipe, engagée en Ligue des champions cette saison. Onana revient sur ces moments fabuleux qui animent sa carrière cette année.

 

AFRICAFOOTUNITED : Comment as-tu vécu ton premier match avec les Lions indomptables à domicile au stade Ahmadou Ahidjo ?

ANDRÉ ONANA :C’était quelque chose de magnifique de jouer à la maison. Il y a un peu de pression. Et comme on dit souvent, Mfandena, c’est un stade compliqué. Mais par la grâce de Dieu, nous avons pu gagner notre match, qui était un peu facile.

AFRICAFOOTUNITED : Tu as l’habitude de jouer des  matchs beaucoup plus relevés que celui face au Malawi. Est-ce qu’au coup de sifflet final, tu as eu l’impression d’avoir vraiment été sollicité ?

ANDRÉ ONANA :Le football, je le vois différemment. Je pense que face au Malawi, c’était l’un de mes meilleurs matchs, en termes de gestion de match. C’est facile de jouer contre les équipes quand on est en position défensive. Là le gardien de but est sollicité. C’est difficile de ne rien faire et se contenter de repositionner ses défenseurs, sans pouvoir se concentrer ou sortir sur les balles aériennes.

AFRICAFOOTUNITED :Vous voilà gardien numéro chez les Lions indomptables, et ça coïncide avec l’arrivée sur le banc de touche de Clarence Seedorf, qui est un ancien joueur de l’Ajax Amsterdam. Est-ce que tu penses que son arrivée t’a un petit peu avantagé ?

ANDRÉ ONANA : Je pense qu’il est là pour primer le mérite. Si on va sur la base des performances, je pense que je suis tout autant méritant que les autres. Je ne sais pas si je suis meilleur que les autres, je sais que j’ai eu une chance, et j’essaie de la saisir. En plus, je ne pense pas que je peux déjà être considéré comme le numéro un. J’ai été simplement choisi pour jouer les deux derniers matchs. Je ne fais que mon boulot, et il revient au coach de décider qui est son gardien titulaire.

AFRICAFOOTUNITED :En club aussi, tu es sur un nuage avec l’Ajax Amsterdam, on va dire …

ANDRÉ ONANA : Oui, ça se passe bien. On est deuxièmes en championnat. Premier en Champions league. On ne compte qu’une défaite en quatorze matchs toutes compétitions confondues depuis le début de la saison. Le groupe est solide, et on essaye de gagner le plus de matchs possibles. Après, c’est impossible de tous les gagner. Il faut savoir gérer ses temps faibles, et bien contrattaquer sur les temps forts. Personnellement, ma saison  a bien démarré, et j’espère pouvoir maintenir la flamme.

AFRICAFOOTUNITED :Tu as le sentiment que tu vis la meilleure année de ta carrière, entre cette première victoire que tu remportes étant titulaire chez les Lions, et ton baptême de feu en Ligue des champions avec l’Ajax ?

ANDRÉ ONANA :C’est juste le début de quelque chose. Le temps nous dira si c’est une année historique. Mais en tant que jeune, c’est quelque chose d’incroyable de jouer cette compétition. Elle ne vient que de commencer, je n’ai joué que deux matchs. La semaine prochaine on va recevoir le Benfica, et on verra. Je crois qu’on fera le bilan en fin d’année.

AFRICAFOOTUNITED :Tu as aussi beaucoup appris en termes d’enseignements à ce niveau de la compétition, non ?

ANDRÉ ONANA: Effectivement, on apprend beaucoup, mais en jouant.