Ligue1 Conforama: Ça sent les carottes cuites, pour Rudi García

  • Publié : 14/05/2019 - 19:03 /
  • 67 Vues /
  • 0 Commentaire
Qui pour sauver Marseille au bord du gouffre? Claude Puel serait la bonne piste.
L'Olympique de Marseille connait des moments difficiles, avec le fameux "Champion's project" de Mc Court et le jeu produit par les joueurs. Dans cette situation, les premiers visés ne sont autres que les entraîneurs. Tout porte à croire que Rudi Garcia devrait quitter le club phocéen, à la fin de la saison. C'est connu de tous, le projet de l'Américain est un échec puisque Marseille est classé 6e, à deux points de Montpellier 58 points et ne jouera pas la Ligue Européenne des champions, à deux journées de la fin de saison. L'OM paie les mauvais résultats de Rudi Garcia et ses hommes et ceci a mis, le public marseillais, en courroux, le week-end dernier, lors de la défaite de trop contre Lyon (3-0) et qui plus est à domicile. 
 
Des supporters réclament le départ de Rudi Garcia et des noms comme Rafael Benitez ou encore Christophe Galtier ont été évoqués ces dernières semaines. Les deux premiers seraient toujours difficile à décrocher mais Claude Puel aurait eu des contacts avec les dirigeants marseillais, lui qui est libre de tout contrat, depuis son départ de Leicester, en février dernier. Il avait, entre temps évoqué son envie de revenir en France. S'il accepte s'offrir ce contrat, ce serait sans Coupe d'Europe, et certains joueurs jugés trop limités. Il va devoir reconstruire et bâtir une équipe compétitive, pour le haut du tableau et faire rêver les supporters. 
 
Marseille doit retrouver ses lettres de noblesse. 
 
Claude Puel paraît aujourd'hui comme l'homme idéal pour Marseille au forceps de son passage oh combien riche en Premier League, un championnat considéré comme le meilleur. 
En plus Claude Puel connaît la Ligue 1, pour avoir été Champion de France avec Monaco, lors de la saison 1999-2000, et pour avoir mené l'Olympique Lyonnais en demi-finales de la Ligue des Champions, en 2009-2010 sans oublier Nice qu'il placé à la 4e place, en 2012-2013 et 2015-2016. Un bon palmarès qui correspondrait à Marseille. Le club a besoin de souffler un coup avec la rage de ses supporters. L'été s'annonce mouvementé, à Marseille. 
 
 
 
 
 
 
Zone contenant les pièces jointes
 
 
 

Publier un commentaire

Commentaires