LIGUE DES CHAMPIONS / HOROYA AC – AL AHLY : DAVID CONTRE GOLIATH…

  • 0 Commentaire
Pour sa première à ce stade de la compétition, le Horoya Athlétique Club se frottera à un poids lourd du continent, le Al Alhy Sporting Club en quart de finale de la Caf Ligue des Champions 2018 ce vendredi 14 septembre au Stade du 28 septembre (Conakry) à 16hGmt.

 

 

16H00 : Stade: 28 Septembre : Conakry (GUI): Horoya AC (GUI) - Al Ahly (EGY)

 

Par Moya Dia 

La route de Horoya AC croisera celui de Al Ahly en quart de finale de la Caf Ligue des Champions. C’est ce que le destin aura décidé. C’est terminé les moments de réjouissances d’une première qualif’ à ce niveau de la compétition. Pour Victor Zvunka et ses poulains, il faudra retrousser les manches et tenter de franchir un autre pallier.

Aucunement, ils ne sont les favoris de cette opposition. Ils le savent. Lors de cette double confrontation, ils essaieront de déjouer. Sans se faire trop d’illusion, la formation guinéenne à l’occasion d’afficher son ambition dès samedi à domicile. « Ce n’est pas un aboutissement d’être en quart de finale. Je dirais que la compétition commence pour nous aujourd’hui. On rencontre des équipes qui, sur le plan africain sont là depuis des années avec une grande expérience. Comme toute rencontre et tout match on va tout faire pour essayer de se qualifier en demi-finale », a déclaré le technicien français.

Les Égyptiens, eux fouleront la pelouse du 28 septembre dans l’optique de limiter les dégâts puis achever le job à domicile dans une semaine. L’arrivée du coach français en remplacement à Hossam El Badry en Juin dernier, a donné de l’allant au club détenteur de huit Ligues des Champions. La patte Carteron laisse entrevoir un neuvième trophée dans épreuve, forcement. Pour l’avoir déjà remporté avec le TP Mazembe en 2015, lui sait mieux que quiconque que tous les adversaires sont à prendre au sérieux à ce niveau de la compet’ « Le Horoya est un adversaire de très haut niveau, mais notre objectif de gagner cette ligue des champions et cela veut dire forcément qu’on doit passer par des étapes importantes. J’ai suivi le Horoya de près dans la phase de poule, on sait que nous avons besoin d’un bon résultat face à un adversaire à qui nous avons un grand respect », a indiqué l’entraineur des Diables Rouges.

Le Horoya bien qu’étant l’inconnu de cette étape de la compétition aura à cœur de briller à domicile sans toutefois se soucier de ce qu’il l’attend au Caire quelques jours après. Une attitude qui donnera un peu plus de piment à cette rencontre à priori déséquilibrée.

 

 

 

 

Publier un commentaire

Commentaires