LDC CAF: L’ES Tunis lourdement sanctionnée

  • Publié : 05/03/2020 - 14:21 /
  • 86 /
  • 0 Commentaire


Suite aux incidents survenus lors du match entre le Zamalek du Caire et l’Espérance de Tunis le 28 février dernier à l’occasion des quarts de finales aller de la Ligue des Champions de la Confédérations Africaine de Football (CAF), de lourdes sanctions sont tombées. La commission de discipline de la CAF a pris ses responsabilités en sanctionnant toutes les parties impliquées dans ces incidents. Des deux entraineurs aux joueurs, personne n’a échappé aux décisions de la commission de discipline de la CAF.

La décision de la commission de discipline

Concernant les incidents survenus lors du quart de finale aller de la Ligue des Champions de la CAF Total 2019/2020 entre Zamalek (Égypte) et Espérance Sportive de Tunis (Tunisie) disputé le vendredi 28 février 2020 au Caire, le Jury Disciplinaire de la CAF - considérant les articles 82, 83.1, 83.2, 129 et 131 du Code disciplinaire de la CAF - a décidé ce qui suit;

o    Suspension de quatre matchs infligée à Moine Chaabani, entraîneur principal de l'Espérance et amende de 20 000 USD pour comportement agressif et usage de mots offensants contre les officiels du match.

o    Suspension de quatre matchs imposée à Mejdi Traoui, entraîneur adjoint de l'Espérance et amende de 50 000 USD pour comportement agressif envers les officiels du match, usage d'un langage offensant et menaces.

o    Suspension de six matchs infligée au joueur N°12 de l'Espérance Khalil Chamam et amende de 40 000 USD pour usage de mots offensants et crachats sur les officiels du match.

o    Suspension de quatre matchs infligée au joueur N° 18 de l'Espérance Abderaouf Benguit et amende de 20 000 USD pour usage de propos injurieux contre les officiels du match.

o    Amende de 10 000 USD pour utilisation de fusées éclairantes par des supporters de l'Espérance.