Crédit Image :AFP

KENYA-SENEGAL (0-3) : les Lions se rassurent et retrouvent l’Ouganda en huitièmes

  • Publié : 01/07/2019 - 20:57 /
  • 51 /
  • 0 Commentaire


Avec six changements dans le onze contre l’Algérie, l’équipe du Sénégal a assuré la deuxième place du groupe C après sa large victoire contre le Kenya. Un succès qui a pris du temps à se dessiner mais les hommes d’Aliou Cissé ont fini à se sortir du piège Kenyan qui a résisté à la première période grâce à son portier Matasi.

 

Les hommes de Sébastien Migné avec un bloc bas ont perturbé la bande à Sadio Mané à la première période. Le fait marquant dans les 45 premières minutes a été le pénalty raté de l’attaquant vedette des Lions, obtenu à la 27e par Saliou Ciss faussé dans la surface de vérité par Joseph Okumu. L’arbitre sans hésiter désigne le point de pénalty. Tout le contraire de la main non sifflée de Victor Wanyama à la 19e suite à un corner. Le Sénégal a dominé de la tête aux pieds les Harembee Stars mais ces derniers ont résisté pour rentrer aux vestiaires avec le nul. Grâce notamment à leur gardien Matasi qui fait des arrêts décisifs pour maintenir son équipe en vie dans cette rencontre. Les hommes de Sébastien Migné rentrent aux vestiaires avec zéro tir cadré parmi leurs trois tentatives. Au moment où le Sénégal cadrait sept de ses neuf tirs. 

Une domination qui sera concrétisée au retour des vestiaires. Sur un bon centre de Gassama, le gardien Matasi sort à l’aventure et permet à Sarr d’envoyer une frappe limpide après un joli contrôle de la poitrine. Le Sénégal peut respirer. Le verrou est sauté et Sadio Mané en profite pour doubler la mise. Sur un corner des Kenyans, Gassama dégage de loin, Mané profite astucieusement du ballon qui rebondit en se jouant de Mouhamed Musa et de la mauvaise sortie du portier. 2 buts 0 à vingt minutes de la fin pour les Lions de la Téranga. Le Reds revient dans la partie après son pénalty raté et se rectifie même à 79e sur le deuxième pénalty obtenu par les Lions. Sur une faute de Philemin Otieno qui a séché nettement Ismaïla Sarr dans la surface de vérité. L’arbitre égyptien n’existe pas et désigne le point du pénalty. Otieno écope de son deuxième carton et est expulsé. Mané se présente à nouveau et prend ses responsabilités car son tir ne laisse aucune chance à Matasi qui encaisse le troisième but sénégalais. L’attaquant de Liverpool revient de loin après une entame difficile et termine homme du match avec son doublé. Ce qui fera du bien mentalement à la star du Sénégal et ses coéquipiers. Deuxième derrière l’Algérie, le Sénégal hérite de l’Ouganda qui termine également à la deuxième place du group A avec 4 points.