ITW: Les propositions de Gneni Sebabi pour l'essor du football togolais

  • Publié : 03/07/2020 - 11:42 /
  • 180 /
  • 0 Commentaire


Gneni Sebabi est un passionné de football. L’ancien entraîneur de l’AS OTR porté aux commandes de la sélection nationale U20 propose des pistes de solutions pour l'éclosion du football togolais sur l'échiquier international à travers un entretien qu'il a accordé à www.africafootunited.com.
 
 
Qu'est-ce qui manque au football togolais pour s'imposer de nouveau et de façon durable en Afrique ? 
 
Je pense qu'aujourd'hui le football togolais vit bien, nous sommes en train de progresser surtout avec l'arrivée d'Abalo Dosseh par rapport au travail qu'il fait avec les locaux. Si nous devons plus avancer cela doit passer par le travail, ça doit venir de la motivation des membres de la FTF par rapport à nos équipes nationales, un peu de professionalisme. Une équipe qui va jouer sur le continent sans une mise au vert, ce n'est pas possible. Il nous faut faire des mises au vert dans d'autres pays ou au Togo. Laissez les habitudes de maisons, se concentrer pour aller faire de bons résultats à l'extérieur. Je le dis et je le répète, les présidents de clubs arrivent à laisser la main libre aux entraîneurs de faire leur travail. Donc on doit plus travailler. Au niveau des joueurs, il ne faut pas tricher, éviter de fréquenter des lieux malsains, après les séances d'entraînement et aux entraîneurs d'être sereins.
 
Que doivent faire les autorités sportives togolaises pour assurer la relève ? 
 
Les autorités doivent franchement mettre les moyens pour que les sélections jeunes puissent profiter des temps des journées FIFA pour faire leur préparation avec des matches amicaux et la fédération doit tout faire pour ne pas amener les joueurs à être découragés, respecter leur parole, après un match gagné ou perdu, ce qu'il faut donner aux joueurs, ça aussi ça peut affecter parce que c'est le mental qui fait une très bonne équipe. 
 
Une politique sportive s'impose ? 
 
Oui! Effectivement, il faut une politique sportive. Pour que nos équipes puissent s'imposer, cette politique sportive va venir du gouvernement. Il faut que tout le peuple, tout le public sportif puisse savoir que les choses ont changé, pour véritablement supporter et encourager les clubs mais pour les amener au terrain, il faut du beau football, faire venir des étrangers dans notre football, rehausser le niveau du championnat par les subventions que la fédération donne aux clubs, faire un travail de base au niveau des académies, c'est très important. C'est la Direction Technique Nationale qui oriente par sa vision les systèmes de jeu pour toutes les équipes. Y'a beaucoup de choses qu'il faut faire pour que nous puissions être représentatif au niveau de l'Afrique et d'une façon durable. 
 
 
Que pensez-vous de la décision de la FTF sur les championnats nationaux ? 
 
Je pense que c'est une bonne chose parce que dans tous les cas, la santé des personnes est plus importante donc il faut respecter la décision du gouvernement. On peut bien jouer mais on veut vivre. Quand on parle de la mort c'est très sérieux. La FTF a franchement pris une bonne décision d'arrêter les championnats.
 
Gneni Sebabi est un entraîneur de coupe, pour avoir déjà remporté les coupes de pré-saison, la coupe du Togo en 2003 avec Foadan de Dapaong, la coupe Docteur Kaolo à Tsévié et la finale de la coupe de Royal pour ne citer que celles-là.