Crédit Image :AFP

GROUPE G / BELGIQUE – TUNISIE : LES AIGLES DE CARTHAGE QUITTENT MOSCOU

  • Publié : 23/06/2018 - 15:40 /
  • 88 /
  • 0 Commentaire


Après l’Égypte, le Maroc c’est au tour de la Tunisie de plier bagage au Mondial. Les Aigles de Carthage ont lourdement été battus (5-1) par la Belgique en match comptant de la 2ème journée du groupe G.
Par Moya Dia

Les Diables Rouges sont à la poursuite des 3 points pour valider illico le passage en huitième. Les Aigles de Carthage, eux, veulent leur 3 premiers points de la compétition. Les choses se compliquent pour eux à l’entame de la partie. Si la première tentative belge est captée par Farouk Ben Moustapha la seconde chaude alerte est lourde de conséquence. Fauché par Syam Ben Youssef à la limite de la zone de vérité, Eden Hazard sans trembler, ajuste Ben Moustapha (1-0 ; 5ème) et ouvre son compteur. Les hommes de Roberto Martinez dominent outrageusement la rencontre. Ceux de Nabil Maâloul tentent en vain d’exister. C’est un trop compliqué. Les tunisiens accusent le coup. Dries Mertens profite d’une mauvaise relance pour idéalement permettre à Romelu Lukaku d’enfoncer le clou après une frappe croisée (2-0 ; 16ème). Les Belges tombent dans l’euphorie, se déconcentrent puis concèdent la réduction du score. Sur un coup franc excentré de Wahbi Khazri, le milieu de Dijon, Dylan Bronn, trompe Thibaut Courtois (2-1 ; 18ème). Ce but relance les tunisiens dans le match.

Dans la foulée, le buteur Dylan Bronn est contraint de céder sa place à Hamdi Nagguez suite à une douleur au genou (24ème). Les tunisiens se montrent dangereux, Khazri tente de loin une frappe qui a failli surprendre Courtois (34ème). Les occases s’enchaînent côté Tunisiens. À la réception d’une passe, Fakhreddine Ben Youssef tente une volée, Martinez, sur la touche, est heureux de voir la balle hors cadre. Le joueur d’Al-Ettifaq passera les prochaines minutes sur la pelouse, suite à une blessure. Deuxième coup dur pour Nabil Maâloul. Juste avant la pause, la Belgique enfonce le clou. Thomas Meunier travail hors de son couloir et sert Lukaku qui n’a pas de peine à battre Ben Moustapha. Ça fait (3-1 ; 45+1).

Alors qu’ils semblaient revenir dans le match, les tunisiens ont encaissé un troisième but. Au retour des vestiaires du Stade de Moscou, ils vont sombrer. Eden Hazard est en feu. Lancé dans le dos de la défense, l’attaquant de Chelsea élimine le portier Tunisien avant de conclure dans les buts vides. Quelle classe. (4-1 ; 51ème). Carrasco est à deux doigts d’alourdir le score. Auteur d’une excellente partie, Hazard cède sa place à Michy Batshuayi qui derrière va se manquer à plusieurs reprises (76ème, 80ème, 81ème) avant de finalement trouver la faille. L’attaquant de Dortmund reprend en taclant le centre de Tielemans (5-1 ; 90ème). La Tunisie va réduire la marque. Whabi Khazri est à la conclusion du centre-retrait d’Hamdi Nagguez (5-2 ; 90+3). Les Tunisiens sont éliminés. Ils tenteront de se faire plaisir le jeudi 28 juin devant le Panama. Les Belges, eux, filent en 8ème et poursuivent leur sans-faute avant la réception de l’Angleterre.

MOYA DIA