Gabon: Alain Miyogho, seul rescapé de la génération U17 en 2017

  • Publié : 23/05/2020 - 13:35 /
  • 74 /
  • 0 Commentaire


Ils étaient 21 Panthères du Gabon pour la CAN U17 en 2017, sous la direction de Pierre Mfoumbi. Alain Miyogho est pratiquement la seule satisfaction de ce groupe qui a complètement disparu.

Alain Miyogho a fait ses débuts internationaux pour le Gabon en 2018. Il faisait partie du groupe ayant disputé les éliminatoires de la compétition en 2016 que le Gabon va abriter l'année suivante. Les moins de 17 ans gabonais ont disparu des radars après la Coupe d’Afrique des nations 2017 U17 qui fut un fiasco avec trois défaites en autant de sorties, respectivement face à la Guinée (1-5), le Ghana (0-5) et le Cameroun (0-1). La seule satisfaction reste Alain Miyogho qui évolue actuellement au milieu de terrain pour Mangasport. Il a poursuivi dans sa droite ligne avec la sélection U20 puis la sélection fanion, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2019 quand il a eu le privilège d'être sélectionné par Jose Antonio Camacho et Daniel Cousin, les deux derniers patrons des Panthères du Gabon. Le milieu offensif reste aujourd'hui l'un des éléments essentiels de Mangasport, son club formateur au Gabon qui était en tête du classement dans le groupe B (13points) avant l'arrêt du championnat pour cause de covid-19. En 2018, il a fait une campagne africaine avec l'Association sportive Mangasport basée à Moanda. Le seul petit bémol est qu'il n'ait pas pu convaincre sur le plan international après un essai au Paris-Saint-Germain en 2019. À part lui, ses coéquipiers de l'époque 2017 n'ont pas pu mieux faire.

De la nécessité pour la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) de faire un bon suivi de ses différentes catégories de sélections pour véritablement suppléer la sélection des Panthères quand on sait qu'elle est en manque criard de jeunes joueurs sous la coupole du sélectionneur actuel Patrice Neveu.