Crédit Image :AFP

ELIM CAN 2019 MAROC 2 – CAMEROUN 0 : LES LIONS DE L'ATLAS DÉVORENT ENFIN LES LIONS INDOMPTABLES

  • Publié : 16/11/2018 - 21:01 /
  • 721 /
  • 0 Commentaire


La sélection marocaine a enfin obtenu une victoire face aux Lions indomptables après douze confrontations directes. Une victoire ô combien importante qui permet à Hakim Ziyech et ses partenaires d’avoir un pied déjà au Cameroun.

 

Les Lions de l’Atlas font une entame de match timorée, et peinent à sortir de leur moitié de terrain durant les dix premières minutes. Néanmoins, ils s’offrent la première occasion du match, sur une frappe puissante d’Achraf  Hakimi, captée sans difficulté par André Onana (5e). Le portier camerounais est très sollicité dans cette première mi-temps, mais est resté concentré sur toutes offensives marocaines orchestrées par son équipier à l’Ajax Amsterdam, Hakim Ziyech.

Ce dernier est d’ailleurs passé tout près de l’ouverture du score à deux reprises : d’abord sur un coup-franc bien exécuté mais sauvé de justesse par Jérôme Onguené (24e), ensuite sur une frappe du gauche mal ajustée à la suite d’un contre marocain dans les derniers instants de cette première période. Aucun des trois tirs cadrés n’est allé au fond des filets d’Onana, tout comme la seule tentative véritable du Cameroun obtenue en première mi-temps par Toko-Ekambi peu avant la demi-heure de jeu (27e).

Ziyech fait le break

Les Marocains ont définitivement pris la mesure de cette rencontre, et sont revenus de la mi-temps beaucoup plus engagés avec un jeu porté vers l’avant. Ce pressing conduit d’ailleurs à un pénalty obtenu par les Lions de l’Atlas, consécutif à une poussette de Christian Bassogog sur Sofiane Boufal, entrée en jeu dès la reprise à la place de Younès Belhanda. Hakim Ziyech se porte garant de l’exécuter et bat à contre-pied Onana, son partenaire en club (1-0, 52e).

Les hommes d’Hervé Renard se mettent définitivement en confiance, et continuent de pousser pour faire le break. La bonne entente entre Ziyech et Boufal donne du tournis aux défenseurs camerounais. Sur une nième attaque marocaine, Michaël Ngadeu ressort la balle plein axe, et offre un caviar à Ziyech, qui positionne bien sa balle avant d’enclencher une frappe du gauche qui termine sa course au fond des filets d’Onana (2-0, 65e). Les Lions indomptables perdent complètement leurs repères sur le terrain, et les entrées de Clinton Njie et de Stéphane Bahoken pour réveiller l’attaque camerounaise n’y changeront pas grand-chose.

Déjà pas au bout de ses difficultés, le Cameroun est doublement pénalisé par le central gabonais Eric Arnaud Otogo, qui décide d’exclure Toko-Ekambi pour simulation dans la surface marocaine après un deuxième carton jaune (79e). Les Camerounais vont terminer la rencontre à dix contre onze, offrant plus d’espace aux Marocains, qui ne lèvent pas le pied sur l’accélérateur. Ils consolident plutôt bien leur avance jusqu’à la fin de la partie, avec à la clé cette victoire, qui leur permet d’avoir déjà un pied au Cameroun, en attendant l’issue de l’autre match de ce groupe B ce samedi 17 novembre entre les Comores et le Malawi.

Buteur : Hakim Ziyech (52e et 65e)

Maroc : Bounou Yassine ; Medhi Benatia ; Hakimi Achraf ; Mazraoui Noussair ; Amrabat Noureddine ; Belhanda Younes (Sofiane Boufal); Farj Fayçal ; Da Costa Trindade Manuel : Ziyech Hakim  (Ait Bennasser ); Boutaib Khalid (En Nesyri Youssef) ; El Ahmadi Aroussi

Cameroun : André Onana ; Michael Ngadeu ; Jérôme Onguene ; Gaëtan Bong ; Fai Collins ; Zambo Anguissa ; Georges Mandjeck (Clinton Njie) ; Kunde Malong (Arnaud Djoum) ; Choupo-Moting ; Christian Bassogog (Stéphane Bahoken) ; Karl Toko Ekambi