Crédit Image :AFP

DAKAR ET ABIDJAN VIBRENT POUR LES LIONS DU CONTINENT

  • Publié : 24/06/2018 - 20:56 /
  • 128 /
  • 0 Commentaire


De Dakar : Ibrahima Aliou Sow

Dakar a retenu son souffle durant 90 minutes pour encourager les lions à obtenir les points de la victoire . Au coup de sifflet final les sénégalais restent divisés sur la prestation fournie par les hommes de Aliou Cissé. Certain ont même rouspété, décriant le coaching de Cissé qui a modifié un peu l’équipe par rapport à celle qui avait battu la Pologne lors de la première journée. Mais d’autres plus mesurés, relativisent et préfèrent mettre en exergue le coté positif de ce nul cotre le Japon.

A Guédiawaye beaucoup de jeunes ont pris gout à suivre les grands rendez-vous du football chez la famille Seye. Les matchs de la coupe du monde surtout ceux du Sénégal n’en font pas. En fin de partie, Pape Bara n’est pas du tout content de la copie rendue par les lions « il fallait maintenir l’équipe qui a joué contre la Pologne » lance – t- il en gesticulant. « Je me demande pourquoi les équipes africaines ne sont pas constantes, si on avait réédité le système (4-4-2) on aurait gagné cette équipe’ japonaise et se qualifié dés aujourd’hui », ajoute Pani très déçu visiblement. 

Cloué sur sa chaise la tête, Jules se penche déjà dans ses calculs et se projette vers le futur « Avec ce résultat l’équipe du Sénégal, est obligée de faire un bon résultat contre la Colombie. Une victoire ou un match nul. Ce sera très chaud » conclut-il. Contrairement à tous ces supporters Mamadou lui est plus optimiste. Dans son intervention, il a évoqué « la situation des lions en 2002 »  qui étaient dans la même posture après deux matchs. «Nous sommes en coupe du monde, si on est pas capable d’avoir un point devant la Colombie, ça voudra dire que nous n’avons pas de niveau. Pourquoi avoir peur ?Nous sommes toujours leader de ce groupe».

Les dakarois qui attendaient ce soir une fête grandiose, vont devoir garder leur mal en patience, jusqu’au jeudi. Le Sénégal affronte la Colombie en dernier match de poule. Un point suffira aux sénégalais pour se hisser au second tour. L’espoir est bien permis car en participation, les lions n’ont pas encore perdu de match en phase de poule en coupe et Aliou Cissé est toujours invaincu en match officiel. 

A treicheville , jusqu'au bout avec les Lions 

De Abidjan : Sabine Kouakou

La bibliothèque de la mairie de Treichville (le fief des Sénégalais à Abidjan en Côte d'Ivoire) a connue une ambiance bien particulière, ce dimanche 24 juin 2018. La raison ? Les supporters sénégalais ont pris d’assaut cette salle dans le cadre de la rencontre Sénégal – Japon, qui s’est soldée par un score de parité (2-2). Un résultat qui a quelque peu refroidi la forte communauté de la Teranga, présente à Abidjan. Les Lions de la Teranga avaient mené au score avant d’être rattrapés à deux reprises par les Nippons, leurs adversaires du jour.

Ces deux buts (12ème et 71ème) qui ont mis la salle en ébullition n’ont pas suffit à Sadio Mané et à ses camarades pour valider leur ticket pour les huitièmes.  «Nous sommes confiants pour la suite de la compétition. Je suis heureux parce que tous les supporters sénégalais et ivoiriens sont là. Merci pour l’ambiance. C’est comme si nous étions en Russie en ce moment … », s’est exprimé  l’Ambassadeur du Sénégal en Côte d’Ivoire, SEM Abdou Lahate Soureng présent auprès de ses compatriotes visiblement confiant. Un état d’esprit que partage Souleymane Diop : « On aurait dû se qualifier aujourd’hui (ndlr dimanche 24 juin 2018) mais ce n’est que partie remise… ». Un optimiste qui doit rester intacte afin de pousser le plus loin possible, les Lions qui n’ont pas encore fini de rugir.