Crédit Image :DR

COUPE DU MONDE 2018 / MATCHS AMICAUX L’AFRIQUE RÊVE D’EXPLOITS

  • 0 Commentaire
Avant le début des hostilités, les 5 représentants du continent ont chacune disputées 3 matchs amicaux. L’enthousiasme et les ambitions ne cessent de croitre à quelques heures du coup d’envoi.

 

De Abidjan : Moya Dia

On est désormais sûr d’une chose, c’est que les sélections africaines savent ce qui les attend à ce Mondial 2018. Rien ne leur sera offert gratuitement. Le résultat positif, il faudra aller le chercher. Après quelques matchs plutôt ternes, les 5 mondialistes africains ont pris des galons sur la fin de leur phase de préparation. 

Le Maroc, a montré de la solidité surtout défensivement, la marque de fabrique de son coach Hervé Renard. Il n’a perdu aucun match lors de ce dernier virage. Après un nul (0-0) contre l’Ukraine, les Lions de l’Atlas ont enchainé deux victoires. Contre la Slovaquie, battu (2-1) et l’Estonie (3-1). Ça respire bien le groupe de Renard. Il faudra confirmer le 15 juin face à l’Iran.

La Tunisie, elle, est imprévisible, capable du meilleur comme du pire. Même si le bilan est plutôt mitigé sur ses 3 dernières sorties, la Tunisie a montré qu’elle pouvait rivaliser avec de grosses nations. Menés (2-0) par la sélection du Portugal, les Aigles de Carthage ont montré qu’ils avaient de la ressource. Ils ont recollé au score avant la fin du match. Face à un autre géant, la Turquie, les tunisiens ont certainement subi des regrets. Ayant le match en main, ils ont finalement lâché prise. A l’arrivée (2-2). Arme à la main, elle est tombée face à l’Espagne (1-0).  L’Angleterre se dresse devant les tunisiens le 18 juin.  

Le Sénégal, il est monté en puissance au fur et à mesure que le Mondial approchait. Le nul (0-0) face au Luxembourg avait laissé place à des grincements de dents. Des doutes, très vites dissipés par la sortie devant la Croatie. Défaits (1-2) par les Croates, les Lions de la Teranga vont maximiser en confiance en battant la Corée du Sud (2-0). Bon, c’était à huis clos et pas contre une coriace. Qu’à cela ne tienne, il fallait gagner avant d’en découdre avec la Pologne le 19 juin. 

L’Egypte, un seul être vous manque et tout est dépeuplé. L’absence de Mo Salah, blessé sur une faute pleine de vice de Ramos en finale de la C1, est un sérieux handicap pour les Pharaons. Eux, qui n’ont gagné aucun match de préparation. S’accrochant au nul (0-0) face au Koweït avant celui face à la Colombie (0-0) pour finalement mordre la poussière (3-0) face à la Belgique. Le 15 juin lors de sa première sortie face à l’Uruguay, le vice-champion d’Afrique donnera tout pour faire plaisir à l’Afrique et à son prodige, Mohamed Salah qui manquera le rendez-vous. 

Copie conforme pour le Nigéria. Les Super Eagles ont coincé face à la RD Congo (1-1). Ensuite ils ont plié devant l’Angleterre (1-2) puis une autre déconvenue face à la République Tchèque (1-0). Pas besoin de s’alarmer chers supporters. En 1998, la génération d’Okocha, Olisey, Lawal étaient passé à côté de la plaque lors des matchs de préparation. Mais avait battu l’Espagne lors de son entrée en lice pour finalement terminer en huitième. C’est peut-être ce cas de figure que réserve Gernot Rohr et sa machine au continent qui sera à fond derrière eux le 16 juin face à la Croatie. 

 

 

 

 

 

 

Publier un commentaire

Commentaires