Côte d’Ivoire : La FIF interpelle la FIFA pour la levée de suspension

  • Publié : 15/09/2020 - 23:53 /
  • 89 /
  • 0 Commentaire


Le processus électoral qui devait conduire à élire un nouveau président à la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) est suspendu depuis 1er septembre 2020. La commission d’audition de la FIFA semble enfoncer le processus. Pour essayer de comprendre davantage cette situation, la FIF a adressé un courrier à la FIFA, le 14 septembre 2020.

 

 En Côte d’Ivoire le processus électoral de la Fédération Ivoirien de Football (FIF) inquiète tout le monde. La FIFA qui avait décidé d’entendre les membres de la commission électorale divisés, sur le nom des candidats retenus, n’a jusque-là pas réussie à faire bouger les choses. Cette situation préoccupe la Fédération ivoirienne. À partir d’un courrier adressé à la FIFA, l’institution ivoirienne a fait part des nombreuses préoccupations au plan local.

L’audition des parties par la commission bipartie FIFA-CAF n’a pas encore débuté. Les acteurs sensés bloquer le processus électoral sont en attente de donner leur version.

La situation impacte considérablement la reprise des activités au plan local. Dans son courrier du 14 septembre 2020 adressé à la FIFA, la faîtière du foot ivoirien tente d’attirer l’attention sur la nécessité de reprise du processus électoral « La reprise du championnat national 2020/2021, La préparation des échéances des matches de qualification pour la CAN 2021 et le mondial 2022 et des contraintes liées au calendrier politique national en Côte d’Ivoire », ont obligé le Comité Exécutif de la FIF à suggérer « la levée de la suspension décidée par la FIFA afin que le processus électoral se poursuive et que la commission de recours ainsi saisie puisse statuer ». Ceci « d’autant plus que ce blocage pénalise fortement tout le football ivoirien ».

Pour rappel, la FIFA avait suspendu le processus électoral devant mener à l’élection d’un nouveau président le 1er septembre à la suite de la décision de la Commission électorale qui avait validé les candidatures de Sory Diabaté et Idriss Yacine Diallo, le 26 août 2020.