Crédit Image :DR

CONFÉRENCE DE PRESSE D'AVANT-MATCH CÔTE D’IVOIRE – CENTRAFRIQUE A BOUAKÉ : KAMARA ET SES JOUEURS NE JURENT QUE PAR LA VICTOIRE

  • 0 Commentaire
Le sélectionneur national de la Côte d’ivoire, Ibrahim Kamara et deux de ses poulains, Wilfried Kanon et Jean Mickaël Seri étaient face à la presse nationale et internationale ce mercredi 10 octobre pour la traditionnelle conférence d’avant-match.Dans une salle de conférence presqu’exiguë du stade de la Paix à Bouaké, Ibrahim Kamara, Wilfried Kanon et Jean Mickaël Seri ont répondu aux préoccupations de la presse.

Alors que les deux dernières sorties de la sélection ivoirienne à Bouaké se sont soldées sur des revers face à la Guinée (2-3) et Gabon (1-2), Kamara ne pense pas que ses deux défaites auront un impact négatif sur ses joueurs « C’est vrai que les derniers matchs que nous avons joués à Bouaké n’ont pas été en notre faveur, mais aujourd’hui les choses ont changé. Nous voulons aller de l’avant. Nous sommes en crise de point. Et l’urgence c’est de gagner encore le vendredi pour panser les blessures et ramener petit à petit de la confiance », a-t-il souligné puis de livrer l’idée qu’il se fait des Fauves de la Centrafrique « Comme chaque équipe, elle a des forces et des qualités. Contre la Guinée lors de la 2è journée, elle a démontré à tout le monde ce qu’elle valait. Elle viendra pour limiter la casse en jouant regrouper et essayer de nous surprendre sur des contres attaques. En fonction du rapport de force on essaiera de voir ce qu’on mettra en place » a déclaré Kamara. Après avoir mis jeter un flou sur la participation de Nicolas Pépé, le patron du banc de touche ivoirien a plutôt joué la carte de l’apaisement concernant la décision de Chelsea qui retient Nicolas Tié « Nous avions échangé avec le club Anglais, nous sommes tous dans le même projet. L’idée c’est de faire en sorte que Nicolas Tié arrive en sélection dans la meilleure forme possible. Et je pense qu’au bon moment, il sera avec nous », a-t-il conclu.

Jean Mickaël Seri, estime que lui et les siens sont bien conscients de la tâche « Nous n’avons pas un esprit revanchard sur ce match mais sur une période où n’avons pas été à la hauteur. Nous avons à cœur de rectifier les choses et c’est ce que nous avons commencé à Kigali. On espère poursuivre contre la Centrafrique vendredi », a soutenu le milieu de terrain de Fulham.

La Côte d’ivoire affronte la Centrafrique dans le cadre de la 3è journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 ce vendredi 12 octobre au stade de la Paix de Bouaké. Les deux équipes sont à égalité avec 3 points au classement dans le groupe H.

 

 

 

Publier un commentaire

Commentaires