CAN 2019 : Clarence Seedorf : «Mon futur n’est pas le plus important»

  • Publié : 06/07/2019 - 22:53 /
  • 75 /
  • 0 Commentaire


Le sélectionneur des Lions indomptables n’entend pas rendre son tablier en dépit de l’élimination des champions d’Afrique de cette 32e CAN par le Nigeria. Il est d’ailleurs lié au Cameroun jusqu’en 2022.

La pilule de l’élimination du Cameroun, champion d’Afrique en titre, est difficile à avaler, y compris pour Clarence Seedorf. Le sélectionneur des Lions indomptables, qui entraine une équipe nationale pour la première fois dans sa jeune carrière d’entraineur, vivait sa première en Coupe d’Afrique des nations. Mais les Super Eagles ont abrégé cette première expérience du technicien néerlandais plutôt que prévu. «Je suis très déçu évidemment. J’apprécie le fighting spirit de mon équipe.  Elle a fait ce qu’elle pouvait, ça n’était pas assez. Je suis d’abord désolé pour mes gars. Ils ont travaillé dur. Ils jouent bien mais c’est la loi du football», s’est-il épanché après cette élimination.

 

Dans la foulée de cet échec du Cameroun, Clarence Seedorf a été interrogé sur son avenir sur le banc de touche des Lions indomptables, où il officie seulement depuis le 4 août 2018. Pour lui, il n’est pas question d’envisager une démission, ce d’autant plus qu’il est sous contrat avec la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) jusqu’en 2022. «Mon futur n’est pas le plus important, le plus important, c’est qu’on est en train de construire. On va continuer de construire pour le futur. Nous devons restés unis, et ne pas jeter en pâture ce qu’on a réalisé durant ces derniers mois», a rétorqué Seedorf, qui croit savoir que le Cameroun a effectué un bon parcours lors du premier tour, et qu’il aurait été logique selon lui qu’il poursuive la compétition en se qualifiant pour les quarts de finale.