Cameroun :Les jeunes footballeurs sur les traces de Geremi  Njitap

  • 0 Commentaire
Du Cameroun : Marie Louise Mamgue

Depuis le 26 juin dernier, les centres de formation  s’affrontent à Douala, dans les catégories U15 et U17, dans le cadre de la 6e édition du « Challenge Geremi Njitap ».

Au terme du duel qui a opposé Best Stars de Limbe à Real Academy football de New-Bell, ce jeudi au Stade Camrail à  Douala, Saturnin Djoufack, le promoteur et entraîneur de Best Stars de Limbe est plutôt satisfait de la prestation de ses protégés.  Ses joueurs ont rectifié les manquements observés au niveau de la finition lors de leurs précédents matchs, dans ce duel comptant pour la 3e journée du groupe B.  Ce  qui a permis à cette formation de la région du Sud-Ouest Cameroun, de s’imposer sur un score de 2-0, face à l’équipe de la région du Littoral.

 Cette rencontre, fait partie des quatre autres duels joués au courant de la journée dans  la Catégorie U 17, qui ont  permis de déterminer les demi-finalistes de la 6e édition du « Challenge Geremi Njitap ».   Un  tournoi de football dédié aux catégories U15 et  U17,  organisé par  l’Ecole de football Brasseries du Cameroun (Efbc). « La troisième journée est une journée décisive parce qu’il y avait beaucoup d’enjeux de place pour les demi-finales. Le tournoi se déroule dans de  bonnes conditions et les enfants sont engagés », explique Jean Flaubert Nono, le manager général de l’EFBC. 


L’édition 2018 de cette compétition organisée en hommage à Geremi Sorele Njitap Fotso, international camerounais et ancienne gloire de football, parrain du tournoi, a démarré le 26  juin dernier et s'achève le 30. Huit centres de formation des dix régions du Cameroun  ont été enregistrés  dans les différentes catégories. Les  demi-finales des  deux catégories se dérouleront ce vendredi.

Lancé en 2013, le but de  ce tournoi  est  d’évaluer les pensionnaires des écoles de formation, mais surtout de  pallier à l’absence de compétitions officielles qui freine l’évolution du football jeune au pays de Samuel Eto’o. « L’objectif est de faire jouer les jeunes. C’est le troisième et le dernier tournoi de l’année à l’EFBC, parce que les enfants partiront en vacances. A partir du moment où on fait jouer les jeunes on est content », se réjouit Flaubert Nono. 


Cette compétition, tout comme les autres organisés par ce centre de formation, a permis à de nombreux joueurs camerounais  d’embrasser  une  carrière internationale. Selon Jean Flaubert Nono, en moyen trois à cinq pensionnaires  de son établissement entame une nouvelle carrière chaque année. En plus des clubs locaux,  le Challenge Geremi Njiptap fait aussi courir  de nombreux  clubs européens. Huit y sont représentés cette année. Entre autres, Manchester United, OGC  Nice, As Monaco, Lile, Atlanta Bergame.

 

 

Publier un commentaire

Commentaires