Cameroun : Daniel Jordan Dongmo, le jeune prodige du ballon rond

  • Publié : 07/07/2018 - 20:09 /
  • 505 /
  • 0 Commentaire


 

 
Du Cameroun :Marie Louise MAMGUE

Âgé à peine de 17 ans, ce pensionnaire de l’École de football Brasseries du Cameroun a été sacré meilleur joueur  de la 6e édition  du « Challenge Geremi Njitap ».

Tout heureux, Fidèle Kenfack  prend son fils dans ses bras, tout en l’encourageant. Ce chef  de famille a assisté   de bout en bout à la finale du tournoi de football jeune, le « Challenge Geremi Njitap », qui a opposé l’Ecole de football Brasseries du Cameroun (Efbc) à Ajax Fc de Maroua. Une journée inédite pour ce passionné de football, qui a vu la consécration de son fils  Daniel Jordan Dongmo, déniché il y a quatre ans par l’Efbc,  comme meilleur joueur du tournoi dans la catégorie U17. « C’est une grande satisfaction pour moi. Je regarde tous ses matchs, je l’accompagne partout. Il est encore tout jeune, mais il se bat, il se distingue sur l’aire jeux, maintenant il faut qu’il mûrisse »,  se réjouit  Fidèle Kenfack qui tient en évidence entre ses mains, le trophée de son fils.   

Âgé de 17  ans, ce milieu de terrain qui sort  d’une blessure,  et ses coéquipiers ont décroché le 6e trophée de ce tournoi réservé au U15 et U17. Daniel qui est  à sa quatrième année de formation,  fait partie de la short list des  meilleurs pensionnaires  de cette école de formation retenus pour ledit tournoi. Un choix qui, selon leur encadreur, Ojong Oben,  a porté les fruits escomptés, avec son apport et sa contribution dans la troupe. « Je ne suis pas surpris de la performance de Daniel. Nous formons les joueurs et non l’équipe. Tous les joueurs du centre ont les qualités nécessaires  pour devenir meilleur joueur », confie Ojong Oben.

Malgré sa jeunesse, ce milieu de terrain qui fait 1,78 m  est un atout majeur pour ses coéquipiers.  Physiquement et techniquement, ce joueur, d’une vivacité et  d’une endurance exceptionnelle,  a été éblouissant au cours du tournoi.  Des qualités  qui ont fait  de lui l’un des meilleurs de son poste. Imposant et tenace, Daniel  perd rarement ses duels. Son amour pour cette discipline sportive, a fait de lui un joueur qui fait  quasiment tout,  récupérer, passer, dribbler, il est partout sur le terrain. Un potentiel énorme, qu’il doit encore améliorer, surtout sur le plan physique, selon son coach, pour progresser et devenir le  meilleur à son poste.  « C’est grâce au travail que je suis devenu meilleur joueur, mais je sais que je dois continuer à travailler pour me perfectionner », affirme ce fan de Blaise Matuidi, le footballeur international  français. A un an du terme de sa formation dans ce centre, ce joueur dynamique et ambitieux rêve de défendre les couleurs du Cameroun avec l’équipe nationale et de jouer entre autres  à l’As Monaco, L'Olympique lyonnais.