Crédit Image : DR

Cameroun – Cyclisme Clovis Kamzong Abessolo s’impose au « Tour de l’Unité »

  • Publié : 22/05/2018 - 02:18 /
  • 208 /
  • 0 Commentaire


Le sociétaire de la Snh vélo club et ses coéquipiers ont dominé le criterium couru sur une distance de 102 km à Douala dans la région du Littoral, en 2h 37 min.
Du Cameroun :Marie Louise Mamgue

Ce samedi 19 mai 2018,  l’arrondissement de Douala 3e  a connu  une effervescence   particulière. Les habitants de cette localité de la capitale économique du Cameroun,  massées des deux côtés  de la route  ont assisté,  ahuris,  aux mouvements des coureurs sur la piste. Près de 110 cyclistes, messieurs et dames, selon le président de la Ligue régionale de Cyclisme pour le Littoral, Jacques Kuissi, ont retenu  l’attention de ces spectateurs. La curiosité est parfois grande, qu’ils   franchissent  les limites sans s’en rendre compte. Mais, les forces de sécurité et la police municipale veillent au grain. Sur la piste, le passage des coureurs de ce  critérium,  baptisé « Course de l’Unité », en prélude à la célébration de la fête de l’Unité nationale du Cameroun,  se fait en fonction des catégories. Les athlètes  minimes, vtt, vétéran, dames et juniors  vont se livrer en duel, avant la bataille des   séniors,  qui a clôturé la  journée.

Snh vélo club

Sur la ligne de départ, la quasi-totalité des meilleurs sprinteurs camerounais des différentes écuries. A l’exception d’Hervé Raoul Mba, 3e du Grand Prix Chantal Biya en 2016,  coincé entre deux béquilles, depuis  sa chute il y a  quelques mois. Il  se plait, néanmoins à expliquer le spectacle à ses voisins. Près  d’une  cinquantaine, ces athlètes  sont issus,  entre autres de la Société Nationale des Hydrocarbures (Snh) Vélo club de Yaoundé, Douala vélo club, Cyclo vélo club de Douala, Phoenix vélo club, Cyclo vélo club, Unity vélo club. Y compris, des candidats indépendants.  Sans surprise, le peloton de la Snh est  plus confiant, assez organisé  pour dominer  leurs  adversaires.  Ils sont certains de leur  réputation d’infaillibilité du leader de la petite reine au Cameroun  et ils vont s’imposer une fois de plus au bout des 102 km. « Il fallait attaquer pour essayer d’éliminer nos adversaires. Mes coéquipiers et moi avions suivi les consignes et nous l’avons fait quand les autres étaient diminués. Je me suis avancé et j’ai continué à attaquer jusqu’à la fin », explique Clovis Kamzong Abessolo, pensionnaire de la Snh.

Ce dernier, a remporté la  course en 2h 37min 14s. Il  a devancé ses coéquipiers, Boris Tientcheu et Arthur Tella de quelques secondes. « La  victoire de la Snh n’est pas une surprise. Ces enfants sont mieux encadrés, ils ne font que du vélo et la Snh met, beaucoup de moyen pour la promotion du cyclisme au Cameroun  », affirme Jacques Kuissi. La prestation de ces coureurs   est un avant-goût de leur participation à la  15e édition du Tour cycliste international du Cameroun qui  se déroulera du 26 mai au 3 juin 2018. « Je pense que les coureurs camerounais ont beaucoup travaillé et nous  n’attendions que le premier coup de pédale du Tour International », confie Clovis Kamzong Abessolo. Selon l'entraineur national de cyclisme, Dieudonné Ntep,  les meilleurs de cette course régionale seront convoqués pour compléter la liste de l’équipe nationale déjà en stage. « La course était très enlevée. Nous avons vu des jeunes talentueux. Aucune place n’est encore acquise. Ils sont retenus pour le  stage et à  la fin, nous ne retiendrons que les meilleurs », précise l’entraîneur national.  En attendant  le jour j, les Lions du vélo de l’équipe nationale et des deux autres  clubs retenus pour ce grand rendez-vous  international du cyclisme au Cameroun, peaufinent leur stratégie à la capitale Yaoundé.