Crédit Image : Afp

AUBAMEYANG, C'EST LE TONTON FLINGUEUR

  • Publié : 25/03/2018 - 18:44 /
  • 196 /
  • 0 Commentaire


Parti du Borussia Dortmund pour Arsenal l’hiver dernier, l’attaquant gabonais ne tardera pas à imprimer ses marques en Premier League.

DeYaoundé : William Tchago

 


 Arrivé à Arsenal cet hiver après une brouille avec le Borussia Dortmund, Pierre Emerick Emiliano François Aubameyang n’a pas mis du temps à s’adapter.  En cinq matches déjà disputés, l’attaquant gabonais compte trois réalisations en championnat. A cette allure, il ne lui faudra que très peu de temps pour faire oublier Alexis Sanchez
et Olivier Giroud cédés respectivement à Manchester United et Chelsea au mois de janvier.


Avant de quitter la Bundesliga, le buteur gabonais affichait des statistiques déjà séduisantes. Soit 13 buts en 16 matches de championnat et 4 réalisations en 6 apparitions en Ligue des Champions. Les supporters  du club allemand se souviendront longtemps de cette merveille de talent  et de ses 136 buts claqués en  quatre saisons et
demie. Pas si loin d’Alfred Preissler, meilleur buteur de l’histoire du club avec 168 réalisations et qui y a évolué de 1946 à 1950, puis de 1951 à 1959.


En participant à l’Europa League, le joueur africain de l’année 2015 aurait pu polir davantage  ses chiffres lors de ce premier demi-exercice chez les Gunners. Mais la loi de l’UEFA  qui stipule qu’un élément qui a disputé la Ligue des champions ne peut pas prendre part à une compétition européenne (C1 ou C3) avec une autre formation
durant l’exercice concerné, en a décidé autrement. « Je suis vraiment frustré parce que les règles sont un peu… Je ne
sais pas comment le dire en anglais. Mais je suis déçu parce que je ne peux pas aider mon équipe, » a-t-il clamé selon le Daily Mail.  Il ajoute : « je ne peux pas jouer tous les trois jours. Je joue une fois par semaine alors j’ai beaucoup de temps entre les matches.

Ce n’est pas facile. » Il devra garder cette énergie pour aider son équipe actuellement 6ème du championnat avec 48 points à accrocher une place en Champions League la saison prochaine. A 33 points du leader Manchester City, Arsene Wenger et ses poulains ont déjà dit adieu au titre, à 8 journées de la fin.