APRÈS CROATIE-SENEGAL ( 2-1) : LES LIONS N’Y ARRIVENT TOUJOURS PAS

  • Publié : 09/06/2018 - 01:47 /
  • 26 /
  • 0 Commentaire


A la recherche d’une victoire depuis quatre matches, l’équipe du Sénégal ne s’est guère rassurée en prévision du mondial à la suite de son revers face à la Croatie en match amical disputé ce vendredi (2-1). Faut-il être inquiet pour le Sénégal ?
Du Sénégal : Mouhamed CAMARA

On est loin des standards de l’équipe de 2002 qui avait engrangé le plein de confiance avant le mondial 2002. La suite, on la connaît. L’actuelle sélection tarde à imprimer une direction claire pour qu’on en sache, pour qu’on espère des lendemains enchanteurs. Ce qui fait craindre le pire pour la suite ? Surtout au regard du fossé abyssale affiché lors de l’opposition face aux Croates. Le match de vendredi l’a démontré à suffisance.

La logique sportive a donc prévalu face à l’envie. En effet, la hargne des coéquipiers de Sadio Mané, qui faisait son retour dans la sélection, n’a pu contrecarrer la Croatie qui dispose d’une équipe capable d’aller loin lors du mondial avec une cohorte de joueurs de top niveau à l’image des milieux de terrain Kovacic, Modric, Rakitic et des avant-centre Mandzukic et Perisic. A l’inverse, le Sénégal se cherche toujours des attaquants capables de porter l’équipe. C’est le gros talon d’Achille à corriger avant l’entrée en lice face à la Pologne qui dispose en son sein de l’un des meilleurs avants-centres du monde avec Lewandoski. L’attaquant du Bayern ne se fera pas prier pour mettre les balles au fond des filets.

Absent lors du premier match de préparation, Sadio Mané, capitaine du jour, a apporté son dynamisme mais cela n’a pas suffi. Cela n’a certainement pas dû le rassurer surtout que ses coéquipiers puisque le Sénégal peine à gagner. Et à marquer surtout. Le Sénégal a inscrit deux maigres buts sur ses quatre dernières rencontres. Cela malgré les multitudes d’occasions à son actif. Buteur face à la Croatie, Ismaila Sarr pouvait alourdir le score en faveur des siens s’il n’avait pas fait preuve de maladresse devant en première période. 5-3-2, 3-5-2, 4-2-3-1, 4-3-3 ou le 4-4–2, autant de systèmes de jeu essayés par Aliou Cissé, le sélectionneur national, qui se sont montrés inefficaces. Il dispose d’un dernier joker pour réviser ses gammes dans trois jours face à la Corée du Sud, dernier adversaire du Sénégal en match amical. Cette-fois, les Lions devront se rassurer. Et nous rassurer.