Algérie: Djamel Belmadi clarifie le fond de sa pensée

  • Publié : 08/10/2019 - 16:12 /
  • 42 /
  • 0 Commentaire


Abordant tous les sujets sans tabous ce mardi en conférence de presse, le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi, a bien expliqué sa vision des choses.

 

Djamel Belmadi a abordé ce matin, le sujet sensible des joueurs évoluant en ligue 1 française que les Algériens aimeraient voir en sélection nationale, tels que Lopez, Aouar, Adli, et d'autres, le sélectionneur des Verts dira qu'il faudra qu'on lui ramène la preuve qu'ils veulent venir. Il affirmera par la suite que pour l'instant ils sont dans les différentes catégories des équipes de France, et tant qu'ils n'auront pas affiché leur envie de jouer pour l'Algérie, il faut arrêter d'en parler. Pour le cas précis d'Houssem Aouar, il soulignera : « J'entends beaucoup parler de Houssem Aouar et il faut qu'on mette les choses au clair. Aouar est un joueur de l'équipe de France même si il n'a pas encore joué et qu'il reste sélectionnable.» Dans la foulée Djamel Belmadi ajoutera: « Si on remonte historiquement, mis à part les joueurs du FLN citez moi un joueur qui a quitté l'équipe de France pour rejoindre celle d'Algérie ? Ce serait une première. Il y'a une possibilité pourquoi pas...» 

 

Toujours interrogatif sur ce genre de joueurs, il demandera: « Les joueurs cités savent très bien qu'on est intéressés par leurs profils, ce sont des algériens mais est-ce qu'ils ont montré une envie de portier le maillot Algérien ? est-ce que l'un deux a indiqué qu'il veut jouer pour les verts ? Vous pouvez leurs poser la question et si l'un d'eux déclare qu'il veut jouer pour l'Algérie on va les appeler.»  A propos du joueur Faouzi Ghoulam, le sélectionneur des Fennecs déclarera « Je n'ai aucun problème personnel avec lui, si je ne sélectionne pas GhoulamFaouzi c'est pour l'équipe nationale. » Dans le même ordre d'idées,  il a précisé : « Je ne fais de croix sur personne. Ghoulam comment ne pourrait t-on pas le suivre ? Je le suit, je communique avec lui. Il y'a des retours qui ne sont pas toujours adéquat. J'ai été le voir quand son genou était en vrac. On a tendu la main mais le retour...»

Au sujet du comportement de quelques joueurs en sélection, le patron de la sélection a indiqué que « C'est juste que certains joueurs avaient pris de mauvaises habitudes, ils voyaient les sélectionneurs passer et avaient toujours les même comportements. La plus part on changé de comportement et d'autres ne le voulaient pas ou ne le pouvaient pas. » Questionné sur la prochaine coupe du monde, Djamel Belmadi répondra : « Je suis quasi-certain que la Coupe du Monde 2022 sera parfaite, elle aura lieu en décembre et le soir il fait froid. Ça sera même plus froid que la Coupe du Monde en Russie. » Quant au vote du meilleur entraîneur FIFA et à propos du vote de C. Ronaldo, il confirmera : « Oui Cristiano a voté pour moi, même Deschamps qui m'a envoyé un courrier qui m'a fait plaisir. Je suis reconnaissant si on estime que notre travail est bon, on s'incline devant un joueur comme Cristiano. La CAN a eu une grosse visibilité » (plus d'un milliard de téléspectateurs). Quant aux manifestations populaires organisées tous les vendredis depuis le 22 février dernier en Algérie, le sélectionneur affirmera : « Pour ce qui est des manifestations du Vendredi, évidemment il faut écouter les gens qui ont des revendications, il faut être à l'écoute d'un peuple qui est d'une telle discipline. Je suis très admiratif surtout quand on nous colle une image de brutes. »

Revenant sur les votes des pays arabes pour le meilleur joueurs et entraîneur FIFA,  Djamel Belmadi s'interrogera: « Mais avant de parler du vote des pays arabes sur les FIFA Awards, on doit se poser des questions aussi sur nous même. Est-ce que nous entre algériens on s'aime ? », avant d'ajouter: « Concernant le vote des pays arabe, ça ne m'étonne pas... Au Qatar il y a toutes les nationalités, j'ai appris à les connaitre, c'est pour ça qu'en allant en Egypte j'étais prévenu...»