Mondial féminin 2019 : les Lionnes éliminées par … la VAR !

Mondial féminin 2019 : les Lionnes éliminées par … la VAR !

Publié le : / Par

 

Après le Nigeria, c’est le Cameroun qui est éliminé en 8ès de finale de la Coupe du monde féminine «France 2019». Les Lionnes indomptables ont été battues dimanche par l’Angleterre à Valenciennes, sur le score de 3 buts à 0. S’il faut reconnaitre que les Anglaises étaient considérablement au dessus des équipières d’Aboudi Onguené, il n’est pas superflu de préciser que l’arbitrage de cette rencontre a largement contribué à pousser les Camerounaises vers la sortie. Les Lionessess anglaises ont ouvert le score sur un coup-franc indirect grâce Steph Oughton après le quart d’heure de jeu.

Peu avant la pause, les Anglaises trouvent le chemin des filets une deuxième fois par l’entremise d’Ellen White. Le but de l’attaquante anglaise est préalablement refusé par la centrale chinoise Qin Liang pour une position de hors-jeu. Mais quelques secondes après, la VAR annule le hors-jeu et valide le but anglais (45+5’), sans visionnage des images.

En seconde période, sur une attaque rapide des Lionnes, Aboudi Onguené centre au point de penalty pour Nchout Njoya Ajara, qui ouvre parfaitement son pied et marque. L’arbitre valide, mais la VAR signale Aboudi en position irrégulière au départ du ballon. Nchout crie à l’injustice et fond en larmes sur le terrain. Les Lionnes qui croyaient avoir réduit le score et revenir dans le match accusent le coup moralement, et menacent même de quitter la pelouse, avant d’être ramenées à de meilleurs sentiments par la capitaine Aboudi Onguené.

Une dizaine de minutes plus tard, les Anglaises enfoncent définitivement le clou avec un troisième but signé Alex Greenwood (58’). La punition est sévère pour les Camerounaises, qui ne retrouveront plus jamais de ressources pour revenir dans ce match, l’arbitrage ne les aidant pas dans ce sens. Les Lionnes échouent donc en 8ès de finale du mondial féminin comme il y a quatre ans lors de sa première participation au Canada. L’Afrique quittent définitivement la compétition, hélas !