giB225jKvqfi75PbskjG Mondial de Rugby 2019: Des joueurs uruguayens accusés de violences

Mondial de Rugby 2019: Des joueurs uruguayens accusés de violences

Publié le : / Par

Selon les médias japonais de ce jeudi, plusieurs joueurs uruguayens ont été arrêtés par la police et interrogés. Il semblerait qu’après leur dernier match face au pays de Galles dimanche dernier à Kumamoto, les joueurs sud-américains aient causé quelques troubles dans une discothèque de la ville. « Nous avons reçu un appel d’urgence le 14 octobre (lundi, NDLR) à quatre heures du matin. Quand nous sommes arrivés sur place, il n’y avait plus que des employés du club. Tous les clients, y compris les Uruguayens, étaient partis », a indiqué un policier japonais.

Deux joueurs se serait attaqués à un membre du staff de cette boite de nuit dénommée le Bacon egg. Les images de vidéo-surveillance confirmeraient la thèse de l’agression. Ils sont soupçonnés d’une agression et de dégradations dans cette boîte de nuit de Kumamoto (sud-ouest). L’homme souffrirait d’une blessure mineure au dos.

Les deux joueurs soupçonnés des faits ont été interrogés lundi par la police. Les deux joueurs uruguayens, principaux responsables de cette agression, ont exprimé des remords et ont présenté leurs excuses. Une plainte devrait tout de même être déposée pour les dégâts matériels causés.

D’ailleurs ils ont quitté le Japon avec le reste de leur équipe le même jour. Et la réaction de la Word Rugby ne s’est pas fait attendre puisqu’elle s’est éxcusqée ce jeudi au « nom du tournoi ». Cette affaire « est très décevante et clairement non conforme à l’esprit familial du tournoi », a estimé World Rugby.