Mondial 2022 : Le commentaire pas trop classe de Daniel Amokachi après l’élimination du Nigéria

Depuis le mardi 29 mars 2022, les Super Eagles du Nigéria ont dit adieu à la phase finale de la Coupe du monde 2022. À ce sujet, l’ancien joueur nigérian Daniel Amokachi a trouvé une explication pas trop classe pour identifier les responsables de cet échec.

Avatar de HV Fréjus Par 11/04/2022 - 17:51
Mondial 2022 : Le commentaire pas trop classe de Daniel Amokachi après l’élimination du Nigéria

La situation de l’élimination du Nigéria est très mal vécue par les supporters et chacun y est allé à sa façon pour exprimer sa frustration. Les Super Eagles ont échoué face aux Black Stars du Ghana après avoir fait un match nul à domicile (1-1). Pour commenter cet échec, Daniel Amokachi a soulevé une raison assez cocasse. Selon l’ancien footballeur nigérian, l’élimination de l’équipe nationale s’explique par la présence de plusieurs joueurs binationaux dans l’effectif.

« Le football au Nigeria et en Afrique est une religion », a déclaré Amokachi dans une interview accordée à SuperSport. « Si nous n’avons pas un joueur comme Osimhen, qui vendait du ‘pure water’ sur le pont Third Mainland, vous pouvez voir que c’est sa façon de jouer. Il sait ce qu’il faut pour jouer pour le Nigeria. C’est pourquoi il court 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour nous faire gagner », a-t-il ajouté avant de s’attaquer aux joueurs de l’équipe ayant grandi à l’étranger.

À en croire ses propos, beaucoup de footballeurs du groupe actuel des Super Eagles choisissent de jouer pour le Nigéria par défaut, car ils n’ont aucune chance d’évoluer avec les sélections européennes. Ce qui justifierait leur choix de rejoindre l’équipe de leur pays d’origine. « En ce qui concerne la qualité, nous ne pouvons pas l’enlever au Nigéria. Chaque jour, le Nigéria a la chance d’avoir un joueur immigré qui joue sur le terrain, et il (le joueur, ndlr) vient toujours dire qu’il a refusé son pays natal. Je veux jouer pour le Nigeria alors que leur pays de naissance ne les a jamais cherchés. Ils ne feront même pas partie de l’équipe de leur pays de naissance », a conclu Daniel Amokachi.

LIRE AUSSI:   RDC : Le sélectionneur des Léopards Hector Cùper assume son bilan

 

 

 

Avatar de HV Fréjus
Je suis Fréjus Voldi Hounvio, journaliste reporter sportif béninois à Africa Foot United. Passionné de football, j'aime aussi le tennis.
Nos recommandations: