Jamaique

Mondial 2022 : La Jamaïque comme en 1998 ?

Publié le : / Par

Comme en 1998 seule et dernière participation de la Jamaïque en coupe du monde, les Reggae Boyz espèrent participer à cette grande messe mondiale. Pour y arriver, ils veulent attirer 10 joueurs britanniques d’origine jamaïcaine, qu’il considèrent comme étant des valeurs sûres, comme l’a avoué le président de la fédération Jamaïcaine de Football, Michael Ricketts. La Jamaïque avait déjà eu recours à ces binationaux en 1998 pour jouer le mondial 1998.

La Jamaïque veut à nouveau rêver. Petite nation de football, les Reggae Boys ont déjà pourtant participé à la coupe du monde une fois. Cela remonte à plus de deux décennies, France 1998. Très ambitieux, le président de la fédération Jamaïcaine (JFF), Michael Ricketts ne cache pas son envie de ramener à nouveau son pays au devant de la scène footballistique mondiale.

Pour tenter ce coup, il veut attirer plusieurs joueurs britanniques aux origines Jamaïcaines qui deviendront sûrement des valeurs sûres du football. Michail Antonio (West Ham), Demarai Gray (Bayer Leverkusen), Max Aarons (Norwich), Nathan Redmond (Southampton), Andre Gray (Watford), Isaac Hayden (Newcastle), Mason Holgate (Everton), Liam Moore (Reading), Kemar Roofe (Rangers) et Ivan Toney (Brentford) sont les joueurs ciblés par le président de la fédération Jamaïcaine de football. Comme lui-même l’explique, certains de ces joueurs ont été déjà approchés et se verront confectionner des Passeports.

 » Andre Gray, Demarai Gray, Isaac Hayden, Mason Holgate, Nathan Redmond, Kemar Roofe et Ivan Toney sont tous dans l’attente de recevoir leurs passeports jamaïcains », a-t-il confié avant de poursuivre.  »Les démarches sont en cours mais compliquées en raison de la pandémie. Nous espérons pouvoir avoir les passeports pour ces gentlemen dans des délais raisonnables, c’est en cours. Nous sommes en discussion. Je viens juste de parler au secrétaire d’État au sport et il est d’accord pour essayer et nous aider à faciliter et à accélérer le processus » a-t-il conclu.

En 1998 en France, Deon Burton, Paul Hall, Robbie Earle, Fitzroy Simpson, Frank Sinclair et Marcus Gayle avaient accepté l’invitation de jouer pour la Jamaïque. L’on espère que les Reggae Boys pourront avoir gain de cause avec ce nouveau coup.

Pour rappel, la Jamaïque entame sa campagne des éliminatoires en septembre prochain. Ils auront comme adversaires, le Costa Rica et le Mexique dans la zone CONCACAF.