Mohamed Salah : ses statistiques, sa femme, son salaire Mohamed Salah | Crédit photo: Icon Sport - Anfield Road - Liverpool (Angleterre)

Mohamed Salah : ses statistiques, sa femme, son salaire

Publié le : / Par

Star de Liverpool et de l’équipe nationale égyptienne, Mohamed Salah est un des meilleurs joueurs africains, si ce n’est pas « Le meilleur ». Le natif de Basyoun a un parcours assez incroyable, qui ressemble à l’histoire du « Petit Poucet », notamment avec sa taille de 1,75 m. C’est un gars parti de rien pour finalement tout réussir.

Plus jeune joueur du championnat égyptien

Fan de Zidane et Ronaldo, Mohamed Salah passait la majorité de son temps à jouer au football dans les rues de son village natal Baysoun, à 120 kilomètres du Caire. A 14 ans, il fait des heures de bus, chaque jour, pour aller s’entraîner. « Quand je rentrais le soir, je devais dormir et le lendemain je devais me réveiller rapidement », s’est-il rappelé, révélant que sa mère a empêché son frère de suivre ses traces et devenir footballeur.

A 17 ans, il passe pro avec Arab Constractors et devient le plus jeune joueur à évoluer en championnat d’Egypte. Révélé en 2010-2011, il est logiquement courtisé par Al Ahly et Zamalek, les deux cadors du pays, mais préfère finalement s’envoler en Europe, où il décroche un contrat avec le FC Bâle en Suisse.

Révélation au FC Bâle, Mohamed Salah échoue à Chelsea

Mohamed Salah a éclaté aux yeux d’Europe sous les couleurs du FC Bâle qu’il avait rejoint pour 2 500 000 euros avant de le quitter deux ans plus tard vers les Blues de Chelsea. S’il a connu beaucoup de réussite en Suisse, devenant star de son équipe et meilleur joueur du championnat helvète, Salah n’a pas trouvé le même succès de l’autre côté de la manche.

José Mourinho était pourtant très heureux lors de son arrivée, déclarant : « Il est jeune, rapide, créatif et enthousiaste. Il est le genre de joueur qui est humble sur le terrain, prêt à travailler pour l’équipe. Salah s’est montré ravi à l’idée de rejoindre Chelsea et je suis très heureux de l’avoir avec moi dans l’équipe ». Le Pharaon n’a pas eu sa chance sous les houlettes du Special One et son passage à Londres fut très court.

Il a été ensuite prêté à la Fiorentina avant d’être cédé à l’AS Rome. Cinq ans plus tard, le Special One a révélé la raison de l’échec de Salah à Chelsea : « Les joueurs à ma disposition étaient fantastiques, Eden Hazard, Willian, des tops talents. Salah était un gamin perdu à Londres. Il ne voulait pas attendre. Donc on l’a envoyé en prêt en Italie (Fiorentina). Quand Chelsea a décidé de le vendre, ce n’était pas ma décision ».

Confirmation à l’AS Rome et retour en Angleterre

Après un prêt concluant à la Viola, Salah retourne à Chelsea qui l’envoie cette fois-ci en prêt à l’AS Rome. Il devient l’un des éléments clés de la Louve, inscrivant 15 buts et délivrant 9 passes décisives, ce qui a poussé ses dirigeants à lever son option d’achat estimé à 15 millions d’euros. Sa deuxième saison avec le club de la capitale était une réussite avec 15 buts et 11 assists en 31 matches de Serie A.

Salah a tapé dans l’œil des Reds qui l’ont recruté pour 42 millions d’euros. Et c’est là qu’a débuté un véritable conte de fée. Avec Liverpool c’était l’explosion ! Joueur le plus rapide à atteindre les 50 buts sous les couleurs de Liverpool, meilleur buteur de l’histoire de Liverpool en Ligue des champions, Meilleur buteur de l’histoire de la Premier League sur une seule saison (32 buts)…. Il empile les records ainsi que les titres collectifs et individuels. Il remporte notamment la Ligue des Champions et le championnat d’Angleterre, mettant fin à une longue disette des Reds.

Les supporters lui ont même dédié une chanson. « S’il en met encore quelques-uns, je serai musulman moi aussi », scandent les pensionnaires d’Anfield. Pas de bling-bling, pas d’emphase, c’est le talent qui l’emporte, avec cet homme à grand cœur qui n’arrête de donner sur et hors du terrain.

Avec 104 buts en Premier League, il égale Didier Drogba

Pour sa 162ème apparition dans l’élite, l’Égyptien devient le cinquième joueur le plus rapide à atteindre les 100 buts en Premier League. Son but contre Leeds, il y a quelques semaines, lui a permis de rejoindre le club des centenaires. Le samedi 16 octobre, il marque son 104ème but contre Watford, égalant l’Ivoirien Didier Drogba, comme co-meilleur buteur africain de l’EPL. Il a eu besoin de 88 matchs en moins pour le faire.

Ce record devrait logiquement être battu cette saison par Salah, ainsi que son compère de l’attaque des Reds, le Sénégalais Sadio Mané, qui a également marqué face à Watford son 100ème but en Premier League. « Les records de Mo sont fous. (…) Depuis qu’il nous a rejoints… quel joueur. Et il a toujours faim. Il n’était toujours pas content de ne pas avoir marqué un ou deux autres buts, c’est comme ça que sont les joueurs de grande classe », s’était d’ailleurs réjoui son coach Jürgen Klopp.

Le salaire de Mohamed Salah, un des meilleurs en EPL

Ce n’est pas un hasard que Mohamed Salah fait partie des joueurs les mieux payés en Premier League, mais également dans le monde, puisqu’il est le cinquième joueur le mieux payé de la planète, derrière Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Neymar Jr et Kylian Mbappé, selon le magazine américain Forbes. Le salaire du Pharaon s’élève à 19,73 millions d’euros. En ajoutant les revenus publicitaires, sa rémunération atteint les 30,41 millions d’euros. Selon les dernières informations, les Reds, qui sont prêts à tout faire pour le blinder, pensent à faire de lui le joueur le mieux payé en championnat anglais.

« Magi », cette femme discrète derrière Mo Salah

MOHAMED SALAH ET SA FEMME Mohamed Salah : ses statistiques, sa femme, son salaire

PA Images / Icon Sport

 

Mohamed Salah est connu par être un des joueurs les plus discrets sur sa vie privée. Certains fans du joueur ne sont même pas au courant qu’il est marié depuis 2013. Sa femme s’appelle « Magi » et ils ont même une fille qui s’appelle « Macca », née en 2014. Malgré le succès de son mari, Magi a toujours gardé la discrétion sur son couple. On ne le voit d’ailleurs que rarement lors des célébrations des grands titres de son mari.

Et la sélection égyptienne dans tout ça ?

MOHAMED SALAH EGYPTE Mohamed Salah : ses statistiques, sa femme, son salaire

Cairo International Stadium in Cairo, Egypt on 06 July 2019. Photo :PA Images / IconSport

 

Si Mohamed Salah empile les records avec Liverpool et n’arrête pas de glaner les titres collectifs et individuels, il peine à faire revenir à l’Egypte son âge d’or. En effet, les Pharaons n’ont pas gagné de titre majeur depuis leurs trois CAN de rang gagnés entre 2006 et 2010. Et si les espoirs du peuple égyptien tournent à chaque fois vers Mo Salah, les Pharaons ne font que multiplier les échecs. Même la participation égyptienne au Mondial russe en 2018 était quelconque et Salah n’a pas pu porter l’équipe sur ses épaules comme il le fait en club.

C’est tout à fait normal puisqu’à Liverpool, il est entouré d’une aramda de stars comme Sadio Mané, Roberto Firmino et Jordan Henderson, alors qu’en Egypte, il manque toujours de soutien avec moins de qualité et surtout d’automatismes et il ne peut pas tout faire seul. Rappelons que Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont attendu plusieurs années avant d’offrir à leurs sélections respectives des titres, la Copa America 2021 pour l’Argentine et l’Euro 2016 pour le Portugal. L’Espoir reste permis pour les Pharaons !