Lautaro Martinez

Mercato : Lautaro Martinez a rejeté un nouveau contrat de l’Inter Milan

Publié le : / Par

L’agent de Lautaro Martinez confirme qu’il a rejeté la dernière offre de prolongation de contrat Inter Milan. « Nous leur avons dit que pour l’instant nous sommes heureux comme nous le sommes. », à déclaré Alejandro Camano.

L’accord actuel de Lautaro Martinez expire en juin 2023, donc naturellement les Nerazzurri sont impatients. Soit d’obtenir une prolongation pour verrouiller leur précieux talent, soit de retirer autant d’argent que possible de sa vente.

Il y a une clause libératoire dans son contrat de 111 millions d’euros, bien que l’on pense que l’Inter Milan le laisserait partir pour 90 millions d’euros. « C’est beaucoup trop. Ce que nous devons faire maintenant, c’est comprendre le projet de l’Inter et écouter les offres qui arrivent. Nous sommes heureux comme nous sommes, puis nous verrons. », a déclaré l’agent Alejandro Camano au journal catalan Sport.

Camano confirme le refus du nouveau contrat. « Tout le monde a son prix, et bien que l’Inter ne parle pas de vente, nous devons voir au fur et à mesure de la fenêtre de transfert quelle est la situation au club. Ils nous ont proposé un renouvellement, mais nous leur avons dit que pour l’instant nous sommes heureux comme nous sommes. »

L’international argentin a été très proche de rejoindre Barcelone l’été dernier avant l’effondrement des négociations. « Qui n’aimerait pas jouer pour Barcelone ? C’est l’un des plus grands clubs du monde. Nous sommes détendus, nous devons d’abord régler la situation avec l’Inter, mais évidemment il aimerait ça. Personne de Barcelone ne m’a appelé, donc nous n’y pensons pas. », a poursuivi le représentant.

Martinez est prêt pour n’importe quel club. « Le joueur est prêt à relever n’importe quel défi, il ne peut être ignoré et est prêt à assumer n’importe quelle responsabilité. Je ne sais pas ce qui s’est passé l’année dernière, car on m’a dit que son ancien agent avait parlé au Barça, mais la situation était plutôt confuse. »