Mercato estival 2022 : Le top 5 des clubs les plus dépensiers en Europe

Depuis que les portes du mercato estival 2022 se sont ouvertes le 10 juin dernier en Europe, les clubs sortent les grosses artilleries financières pour s’attacher les meilleurs joueurs. C’est le cas du FC Barcelone, du Bayern Munich, de Manchester City et bien d’autres, qui ont dépensé des millions d’euros pour renforcer leurs effectifs. Ceci en vue d’une saison formidable. Africa Foot United vous propose le top 5 des clubs les plus dépensiers à 30 jours de la clôture du mercato estival.

Avatar de Juste Houngla Par 03/08/2022 - 10:32
Mercato estival 2022 : Le top 5 des clubs les plus dépensiers en Europe

1 – FC Barcelone : 153 millions d’euros

Après une saison vierge, le FC Barcelone compte revenir au premier plan sur la scène espagnole et européenne. Malgré qu’il soit fortement endetté, le club s’est trouvé les moyens pour étoffer son effectif. À cette date, les Blaugrana ont dépensé 153 millions d’euros sur le marché des transferts, aucun autre club n’a fait mieux. Ils se sont attachés notamment les services du Polonais Robert Lewandowski pour 45 millions d’euros en provenance du Bayern Munich et de Raphinha qui a quitté Leeds. Avec ces nouvelles recrues, le FC Barcelone est plus que jamais armé pour remporter la Liga et la Ligue des Champions.

2 – Bayern Munich : 138 millions d’euros

Après le FC Barcelone, c’est le Bayern qui a frappé fort lors de ce mercato estival. Les Bavarois ont déboursé 138 millions d’euros. Près de la totalité de cette somme a servi au recrutement de Matthijs de Ligt. L’ancien sociétaire de la Juventus a coûté 67 millions d’euros au géant allemand. Outre le Néerlandais, le Bayern s’est offert également les services de Sadio Mané contre 32 millions d’euros. Le champion de la Bundesliga a par ailleurs déboursé 18,5 millions d’euros pour signer Ryan Gravenberch en provenance de l’Ajax Amsterdam.

3 – Arsenal : 132,06 millions d’euros

Il y a très longtemps qu’Arsenal ne s’est plus imposé à l’Angleterre et à l’Europe du football. Les Gunners s’apprêtent à sonner la fin de la récréation, en mettant sur le marché 132,06 millions d’euros. Une somme qui a servi entre autres aux recrutements de Gabriel Jesus (52,2 millions d’euros, Fabio Vieira (35 millions d’euros), Oleksander Zinchenko (35 millions d’euros).

4 – Manchester City : 109 millions d’euros

Toujours à la recherche de l’excellence dans son jeu, Pep Guardiola a emmené les dirigeants des Skyblues à débourser 109 millions d’euros déjà lors de ce mercato estival. En quête d’un véritable 9, les Mancuniens ont recruté Erling Haaland à hauteur de 60 millions d’euros. Il lui s’ajoute Kalvin Phillips pour 48,75 millions d’euros. Ce sont les deux recrues phares du club jusque-là.

5 – Leeds United : 109 millions d’euros

Tout comme Manchester City, Leeds United a également dépensé 109 millions d’euros lors de ce mercato estival, qui prend fin le 1er septembre à 23h. La recrue la plus importante des Whites est Brenden Aaronson, pour 32,84 millions d’euros en provenance du RB Salzburg. Les autres recrues essentielles sont Luis Sinisterra (25 millions d’euros en provenance de Feyenoord), Tyler Adams (17 millions d’euros en provenance du RB Leipzig) et Marc Roca (13 millions d’euros en provenance du Bayern Munich).

 

Les exigences du fair-play financier

Le mercato estival qui est actuellement en cours prend fin le 1er septembre 2022. Ce qui veut dire que les clubs disposent encore d’un mois au moins pour recruter davantage. À voir donc la durée restante, il est fort possible que ces différents clubs qui scrutent le marché des transferts recrutent encore de nouveaux joueurs.

Ce faisant, ils risquent de violer la règle du fair-play financier. Selon les réglementations en vigueur, les clubs ne pourraient pas dépenser plus de 70% de leurs recettes annuelles. Ils devront limiter les salaires de leurs joueurs et entraîneurs, les indemnités de transfert et les commissions d’agent. Ceci fait suite aux règles budgétaires, en vue de l’assainissement d’un football européen lucratif.

 

Les sanctions prévues

Les clubs qui déboursent actuellement des fortunes sur le mercato estival s’exposent à des sanctions s’ils dépassent les limites du fair-play financier. En cas de dépassement, le FC Barcelone, Manchester City, le Bayern Munich et bien d’autres devront s’acquitter d’amendes et faire face à des interdictions de recruter. L’UEFA pourrait leur limiter également de prêts.

 

Le PSG de Nasser khelaïfi par exemple a été sanctionné par l’UEFA le 16 mai 2014 pour violation des règles imposées par le fair-play financier. Le club de la capitale française a écopé d’une amende de 60 millions d’euros dont 20 fermes dans le cadre du fair-play financier sur ses futurs gains provenant de l’UEFA. C’est également le cas du Milan AC exclu des compétitions européennes par l’UEFA à l’issue de la saison 2017-2018. Mais après, la sanction a été levée par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

 

La règle du fair-play financier

La règle du fair-play financier a été adoptée en mai 2010 par l’UEFA. Le but est d’éviter les dépenses excessives des clubs de football professionnels. Ceci pour empêcher qu’ils ne dépensent pas plus d’argent qu’ils n’en gagnent. Cette mesure a commencé par s’appliquer à tous les clubs affiliés à l’UEFA, à partir de 2015.

 

 

 

 

 

 

 

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar de Juste Houngla
Je suis HOUNGLA Honorat Juste, journaliste béninois spécialisé dans le domaine du sport, notamment en tennis. Je suis un fou passionné de voyages, de livres.
Nos recommandations: