Mauritanie : Limogeage de Corentin Martins, une décision injuste ? Corentin Martins - crédit photo: Icon Sport

Mauritanie : Limogeage de Corentin Martins, une décision injuste ?

Publié le : / Par

Le Président de la Fédération de Football de la République Islamique de la Mauritanie (FFRIM), Ahmed Yahya a annoncé le limogeage de Corentin Martins le dimanche dernier lors d’une interview à une presse locale. Au regard des nombreuses réalisations du technicien français avec la sélection mauritanienne, cette décision prise pourrait-elle paraître injuste?

Corentin Martins a pris fonction en tant que sélectionneur de la Mauritanie le 8 octobre 2014 et la Mauritanie était classée 140e nation de football au classement FIFA. Aussitôt, Corentin Martins a enclenché un vaste chantier de reconstruction de l’équipe nationale mauritanienne. Au départ, il s’est appuyé sur les jeunes qui ont participé au CHAN disputé en janvier 2014. On peut noter entre autres Mohamed Denna et Ely Samba Voulany. Avant l’arrivée de Corentin Martins, la Mauritanie était déjà sortie des qualifications de la CAN 2015. En 2017, la Mauritanie est tombée au pied du podium lors des qualifications derrière le Cameroun.

Corentin Martins conduit la Mauritanie à la lumière

Le technicien français parvient à qualifier la Mauritanie pour le CHAN 2018, une deuxième participation pour la nation. Même sans réussir au Maroc, Corentin Martins a donné une lueur d’espoir au peuple mauritanien. Grâce au travail, il a pu conduire les Mourabitounes à la Coupe d’Afrique des Nations 2019, une première dans l’histoire du pays. Éliminé dès le premier tour, Corentin Martins a trouvé des arguments pour attirer les binationaux à jouer pour la Mauritanie. Ainsi, en 2019, il a attiré Ibréhima Coulibaly. Ce fut pareil pour d’autres joueurs comme Almike Moussa N’Diaye et Abdoulkader Thiam en 2020. Quant à Aboubakar Kamara et Oumar Camara, ils ont rejoint la sélection cette année.

Avec ce groupe, Corentin Martins a poussé la Mauritanie à se qualifier pour la deuxième fois consécutive à CAN 2021. Il a également conduit la Mauritanie à sa première qualification à la phase finale de la Coupe Arabe 2021. Mais Corentin Martins ne sera pas à la tête de l’équipe pour ces deux prochaines compétitions. Il a été remercié par la FFRIM pour mauvais résultats lors des matchs éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Pourtant, ce sont tous des grandes nations de football qui se retrouvent dans son groupe au vu du classement FIFA (Tunisie 25e, Zambie 87e, Mauritanie 104e et la Guinée-Équatoriale 132e). Corentin Martins quitte son poste avec un bilan de 22 victoires, 15 nuls et 28 défaites, mieux que tous ses prédécesseurs.

Corentin Martins peut être fier du travail abattu à la tête de la sélection mauritanienne. Il a inscrit son nom de la plus belle des manières dans l’histoire du football de la Mauritanie. Son limogeage sonne comme une injustice et une ingratitude envers celui qui a passé sept années à polir le football mauritanien.