Amir Abdou

Mauritanie – FC Nouadhibou : Le coach Amir Abdou nage dans le bonheur 

Publié le : / Par

Ayant mené les Comores à une première qualification historique à la Coupe d’Afrique des Nations dans un groupe composé des équipes de l’Égypte, du Kenya et du Togo, Amir Abdou s’est fait un nom. Il est, depuis peu, l’entraîneur des missions presque impossibles.

Amir Abdou a deux casquettes depuis quelques mois. En dépit de son rôle de sélectionneur des Comores, il est également l’entraîneur en chef du FC Nouadhibou qui évolue dans le championnat mauritanien. Après sa première expérience, Amir Abdou a décroché son premier titre avec son club à trois journées de la fin des play-offs de la Super D1 en Mauritanie.

Le technicien franco-comorien a été interrogé par le site du club sur sa première saison sur le banc du FC Nouadhibou. Amir Abdou n’a pas caché ses sentiments de fierté après son premier coup parfait : « C’est une belle saison pour le club de Nouadhibou, pour les supporters. Je remercie tous ceux qui nous ont soutenu toute la saison. Même si elle a été éprouvante pour nous avec un championnat qui a été arrêté et repris plusieurs fois. Mais nous avons fait montre de solidarité. Nous avons vraiment travaillé pour arriver à ce titre ».

Amir Abdou s’est projeté sur les défis prochains et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Nous ne voulons pas nous arrêter là. Nous voulons continuer à travailler pour gagner d’autres titres. Le deuxième objectif, c’est de remporter la coupe. Nous allons continuer à travailler sur le championnat et nous préparer pour les préliminaires de la ligue des champions. Je remercie le Président qui a mis beaucoup de moyens pour arriver à ce résultat », a-t-il ajouté. Il n’a pas manqué de remercier ceux qui le soutiennent et qui l’accompagnent à réussir sa mission au sein du club.

Précisons que les oranges du FC Nouadhibou totalisent 30 points et ne pourront plus être rattrapés par le premier poursuivant qui est FC Tevragh-Zeina (19 points) à trois journées de la fin du championnat.