Match unique (1/2 finale coupe CAF), Pyramids d’Egypte-Horoya Conakry ce mardi : Qui rejoindre RS Berkane en finale ?

Match unique (1/2 finale coupe CAF), Pyramids d’Egypte-Horoya Conakry ce mardi : Qui rejoindre RS Berkane en finale ?

Publié le : / Par

Pour leur toute première participation à une compétition de la CAF, les Egyptiens de Pyramids ont jusque-là réalisé un parcours parfait en se préparant à disputer une demi-finale inédite de la Coupe de la CAF ce mardi, au stade Mohamed V de Casablanca au Maroc, face à une « expérimentée » équipe de Horoya Conakry, en un match unique, directement qualificatif à la finale.

Le match sera dirigé par l’arbitre éthiopien Bamlak Tessema qui sera assisté par le Soudanais Mohamed Abdullah Ibrahim et  le Kenyan Gilbert Sheriot. Le quatrième arbitre est le kényan Peter Kamako. L’arbitre vidéo est le Tunisien Haitham Karat et son assistant l’Algérien, Abdelhak Etcheli.

Cette demi-finale se déroulera donc en terrain neutre et en un seul match et donc pas de math aller et retour et ce, suite à la situation sanitaire que connait le monde entier à cause de la propagation du coronavirus.

Un Trophée continental pour une première participation 

Le club égyptien Pyramids compte dans cette compétition réaliser l’exploit d’arracher son premier titre continentale pour une première participation.

Crée en 2008 sous le nom de «Al Assiouty Sport», le club a accédé en Premier League  égyptienne en 2014. Il est relégué l’année suivante, mais ce n’est qu’en 2018 que l’équipe s’est réellement restructurée.

En 2017, le club est racheté par l’investisseur saoudien Turki Al Al-Sheikh qui décide d’abord de lui changer de nom en «Pyramids FC», et de déplacer son siège de la Haute-Égypte au Nouveau Caire.

Le club termine la saison 2018-2019 à la troisième place derrière Al Ahly et Zamalek, respectivement. Ce qui lui a garanti une toute première qualification aux compétitions de la CAF.

Et les débutants ont tiré le meilleur parti de leur première aventure. Atteindre la demi-finale lors de leur première participation est un exploit remarquable, mais ils visent toujours plus haut : le titre.

De plus, ils ont un remarquable bilan à l’extérieur dans leur campagne. Pyramids a remporté ses sept matchs à l’extérieur disputés au cours de cette Coupe de la Confédération de la CAF Total cette saison : un véritable exploit.

Ce mardi, l’équipe compte sur l’expérience de son capitaine Abdullah El Said, qui a remporté cinq titres différents de la CAF avec son ancienne équipe, Al Ahly. El Said a connu une saison mémorable, après avoir récemment rejoint les quelques membres du club des «100 Goals», joueurs ayant marqué au moins 100 buts en Premier League égyptienne.

Avec des joueurs tels le Ghanéen John Antwi, meilleur buteur étranger du football égyptien, ou encore le Burkinabé Eric Traoré, l’équipe aura encore plus de pouvoir la saison prochaine avec l’ancien trio d’Al Ahly composé de Sherif Ekramy, Ahmed Fathy et Ramadan Sobhy. .

Et sous la conduite du coach expérimenté, le Croate Ante Cacic (66 ans) qui a dirigé l’équipe nationale de Croatie, en plus de clubs tels que le Dinamo Zagreb (Croatie), NK Maribor (Slovénie), entre autres.

Horoya pour un deuxième titre continentale

Coté adverse, l’unique succès du club guinéen de Matam dans l’histoire des compétitions interclubs de la CAF remonte à 1978 lorsque le Horoya avait remporté la Coupe d’Afrique des Vainqueurs de Coupe.

Le Horoya Athlétic Club a été fondé en 1975 et basé à Conakry sur la rive droite de la ville ou corniche sud.

Le club connaît un succès durant les années 70 avec le titre de champion de la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe en 1978 face au club algérien, le NA Hussein-Dey.

En 2012,le Horoya est racheté par un homme d’affaires le guinéen Mamadou Antonio Souaré.

Le club évolue aujourd’hui au Stade du 28 septembre de Conakry.

En 2018,le Horoya se qualifie pour la première fois de son histoire pour les phases de groupes de la ligue des champions de la CAF.

Cette saison, reversé en Coupe de la CAF après son élimination de la Ligue des Champions, le Horoya AC a réalisé l’un de ses plus beaux parcours en phase de poules dans les compétitions interclubs de la CAF. En six matchs cette saison, le HAC s’est imposé quatre fois et a concédé deux nuls. Ce qui a permis au club de Lamine N’Diaye de terminer en tête de son groupe avec 14 points. Pour Mandela, ce n’est pas le moment de s’arrêter en si bon chemin.

Pour ce match couperet, si le représentant guinéen sera diminué par le départ d’Aristide Bancé et les blessures de Baffour Sébé, Samassékou ou encore Alseny Camara « Cantona », le club de Matam peut compter sur le retour d’un de ses hommes de confiance : Ocansey Mandela. Ocansey a retrouvé le rectangle vert au mois d’août 2020 après des soins en France, suite à une blessure qui l’a éliminé des terrains depuis mois.

Si Pyramids veut arracher son premier titre continentale et Horoya cherche un second titre africain, il va falloir sortir vainqueur ce mardi. Alors qui des deux équipes rejoindra ce soir, le club marocain RS Berkane, vainqueur dimanche lors de la première demi-finale face à Hassania Agadir.