Maroc : Walid Regragui, qu’est-ce qui bloque ?

Environ une semaine après le limogeage de Vahid Halilhodzic, la sélection marocaine de football est toujours orpheline de sélectionneur. Si le successeur, en la personne de Walid Regragui est déjà connu, sa nomination à la tête des Lions de l’Atlas tarde à venir et laisse planer le doute.

Avatar photo Par 16/08/2022 - 14:57
Maroc : Walid Regragui, qu’est-ce qui bloque ?

Des grincements de dents entre Regragui et la Fédération ?

La nomination de Walid demeure toujours dans les coulisses. Alors que c’était presque acté et devrait être officialisé après le limogeage de Vahid Halilhodzic, l’on se demande encore ce qui retarde les choses. Sans doute, les négociations entre la Fédération royale marocaine de football et le technicien de 46 ans seraient certainement un peu compliquées. En effet, il y aurait certainement des débats houleux entre la FRMF et l’ancien entraîneur du Wydad Casablanca au sujet du contenu de son contrat, par rapport au projet sportif.

L’ancien international marocain voudrait sans doute avoir la main libre et la latitude de prendre les décisions, avec un contrôle total de son effectif. Mais pour qui connait Fouzi Lekjaa et son attachement à la gestion des équipes nationales marocaines, c’est une requête difficile à concéder. La question qui se pose est de savoir jusqu’à quand cela va durer. Car, il faudra assez de temps pour que Walid Regragui s’acclimate au sein de la tanière des Lions de l’Atlas alors qu’il ne lui reste que trois mois avant le démarrage du Mondial Qatar 2022. Il lui serait donc difficile de bousculer des habitudes au sein de l’équipe afin d’imprimer sa patte alors que les sélections n’auront que quelques semaines pour se préparer.

Le retour en sélection des cadres oubliés en étude ?

Pour réussir sa mission, Walid Regragui aura besoin de tous les bras valides de la sélection. Si Hakim Ziyech a promis revenir, surtout après le départ d’Halilhodzic, qu’en est-il vraiment des autres à l’image de Younès Belhanda ? Ce serait sûrement l’un des points focaux sur lesquels le technicien marocain discute avec Fouzi Lekjaa et son comité exécutif. Dans un effectif rempli de jeunes talents, l’expérience des vétérans comptera beaucoup dans la réussite de l’équipe marocaine au Mondial Qatar 2022.

Sur la question, Walid et la FRMF en sont convaincus. Les négociations semblent encore en cours pour la constitution de tout le staff, avec l’intégration annoncée d’Adil Ramzi. En dépit de tout, il serait également possible d’imaginer un coup stratégique de la fédération qui aurait déjà mis tout en place pour nommer Walid Regragui à quelques jours de la trêve internationale en septembre prochain. Ceci pendant que les deux parties seront dans une entente parfaite dans les discussions sur les défis de la sélection, histoire de laisser tout le monde perplexe.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar photo
Je suis Pascal Gilucas ABIHONA. Journaliste sportif à Africa Foot United, passionné de football. Grand fan de Manchester United et du Real Madrid. Amoureux des voyages et des débats d'idées.
Nos recommandations: