Maroc – Sénégal (3-1) : Aliou Cissé, victime des absences de plusieurs cadres

Maroc – Sénégal (3-1) : Aliou Cissé, victime des absences de plusieurs cadres

Publié le : / Par

Le vice-champion africain en titre s’est écroulé devant le Maroc, à l’occasion de la rencontre amicale qui a opposé les deux formations ce vendredi 9 octobre 2020. Le score final est de trois buts à un en faveur des marocains. C’est la première fois que le Sénégal vit une pareille déroute depuis l’arrivée du sélectionneur Aliou Cissé

La défaite du Sénégal ce vendredi face au Maroc est un événement mais plusieurs facteurs peuvent justifier ce résultat des Lions de la Téranga. Aliou Cissé n’a jamais subi pareil depuis sa prise de fonction à la tête de l’équipe sénégalaise. 

Il y a une première fois pour toute chose, dit-on. Mais il faut revenir aux faits de match et se rendre compte que le groupe sénégalais a joué avec une colonne vertébrale brisée. Si on peut valider la présence de Gana Gueye et Krépin Diatta dans l’entrejeu, cela n’a pas été suffisant pour canaliser la fougue déployée par les joueurs de l’équipe marocaine. Très agressifs, ceux-ci ont compliqué la tâche aux poulains de Cissé. Le 11 de départ aligné par le sélectionneur sénégalais est privé de plusieurs cadres essentiels. En effet, Édouard Mendy, Kalidou Koulibaly et Sadio Mané n’ont pas pris part à cette rencontre. Le premier, blessé, est le gardien de but titulaire ; le deuxième, placé en quarantaine à Naples, est le patron de la défense ; le troisième, touché par la covid-19, est la fer de lance d’attaque et plus généralement le dépositaire du jeu de l’équipe du Sénégal. La conséquence de leurs absences a été immédiate : le Maroc mène après dix minutes de jeu. 

En dépit des absences dénotées, les joueurs du sélectionneur Cissé n’ont pas su répondre au rythme imposé par les adversaires sur le terrain. Largement en dessous, ils ont tenté de prendre le jeu en compte mais en vain. En début de deuxième période, le technicien sénégalais choisit de faire trois remplacements. Ceci n’a malheureusement pas payé puisque quelques minutes plus tard le deuxième but est encaissé. Le Maroc triple la mise plus tard avant la réduction du score par Ismaila Sarr. Le Sénégal est totalement passé à côté d’un match qu’il va devoir vite oublier. 

La deuxième rencontre amicale du Sénégal est programmée pour le 13 octobre, face à la Mauritanie.