Marathon international de Douala : le Kenya tue la concurrence!

Publié le : / Par

Les marathoniens Kényans se sont imposés dans les catégories messieurs et dames de la 2e édition du Marathon international de Douala qui s’étend  sur une distance de 42,195 km.

En 2h20m21s, l’athlète kényan, Lagat Philip Tripo a franchi le premier,  la ligne d’arrivée de la 2e édition du marathon international de Douala, courue sur une distance de 42,195 Km, dimanche dernier. Ce coureur a été  suivi par ses coéquipiers, Kosgei Henry Cheruiyot et Chumba Linus Kipwambou, respectivement deuxième (2h20m26s) et troisième (2h27m31s). « Nous sommes satisfaits de cette victoire. C’était certes un peu difficile avec la canicule, mais nous avons su tirer notre épingle du jeu », se réjouit Lagat Philip

Le premier Camerounais dans cette catégorie masculine, Justilin Foimi,  très attendu dans cette course,  est arrivé en 4e position en  2h28m39s. Contrairement à la saison 2017, ce marathonien camerounais a régressé de deux places. « Je fais fasse à d’énorme problème de santé, qui est lié au surmenage et à la fatigue. En principe, je ne devais pas  participer au Marathon international de Douala. Mais, comme c’est une course qui se déroule au Cameroun, je ne pouvais ne pas y être parce que tout le monde m’attend sur la piste », explique Justilin Foimi.

Chez les dames, le Kenya a également dicté sa loi  en occupant les deux premières places.  Ce podium féminin  a été  complété   par l’athlète camerounaise, Florence Missima  qui a offert de justesse au Cameroun, son unique médaille (bronze) en 3h 5min 59s. Le Semi-marathon de 21 km réservé exclusivement aux athlètes camerounais, a été dominé par les coureurs  de l’INJS et de Fap.  Abbo Youssoua et Sylvia Ngong ont remporté les métaux précieux respectivement dans le duel masculin et féminin.

Cette deuxième édition a enregistré la participation d’un peu plus de cinq  mille athlètes  de diverses nationalités. Organisé par  Tara sports & Events, l’objectif  de  cette rencontre  annuelle  d’athlétisme est de booster  le développement de l’athlétisme au Cameroun et de  de faire de lui, un  marathon de référence en  Afrique.