Manchester City – Riyad Mahrez : « Je me sens plus complet »

Manchester City – Riyad Mahrez : « Je me sens plus complet »

Publié le : / Par

L’attaquant algérien de Manchester City, Riyad Mahrez, a accordé une interview au média français, L’Équipe. Dans cette entrevue, le joueur a évoqué plusieurs questions, dont son coup franc au match aller contre le PSG où le ballon est passé entre deux joueurs dans le mur pour ensuite loger dans les filets parisiens. Aussi, a-t-il abordé son jeu à Manchester City sous l’ère Guardiola.

« Quand la faute a été sifflée, avant même qu’on récupère le ballon, j’ai dit à Kevin : Je le prends. Il était d’accord puis Gundogan nous a rejoints. On a regardé comment le mur s’est positionné et je leur ai dit : Je me vois bien contourner par le côté gauche. Ensuite je me concentre. Mais au moment de tirer, je me loupe complètement. Je sens que la balle ne part pas comme je le souhaite et pendant quelques centièmes de secondes, j’ai pensé : J’ai foiré mon coup. Et là je vois qu’un petit trou s’est formé dans le mur parisien et que la balle est passée exactement à cet endroit… On a eu beaucoup de chance », a commencé l’ailier droit algérien.

Évoquant le jeu entre le Paris Saint-Germain et Manchester City, Riyad Mahrez, tout en envoyant une pique à Mbappé et Neymar, fait savoir qu’il aime beaucoup plus le collectif que l’individuel. « Moi, je ne défends pas très bien, mais je le fais pour aider mes coéquipiers. Au très haut niveau, si tu ne défends pas, tu peux pénaliser ton équipe. Après, quand tu es (Cristiano) Ronaldo, (Lionel) Messi, Neymar ou Mbappé, et que tu as des qualités tellement extraordinaires, peut-être tu peux faire abstraction de certaines tâches défensives. Mais à l’arrivée, quand on regarde Paris, on se dit que c’est difficile de remporter la Ligue des champions si tout le monde ne défend pas », a laissé entendre le champion d’Afrique en titre aux microphones de L’Equipe.

Arrivé à Manchester City en 2018 en provenance de Leicester City, Riyad Mahrez voit qu’il a connu une progression remarquable cette saison. « C’est peut-être la saison où je me sens le mieux sur le terrain. Mon jeu a évolué, je me sens plus complet. Je suis moins feu follet, à vouloir dribbler tout le monde », a-t-il reconnu.

Il faut noter que pour la saison en cours, le natif de Sarcelles est impliqué dans 21 buts de Manchester City. Il a marqué 14 buts et délivré 7 passes décisives. Soulignons par ailleurs que Mahrez et Manchester City reçoivent Chelsea demain (16:30 GMT) pour le compte de la 35e journée de Premier League. Un avant-goût donc avant la finale de la Ligue des Champions le 29 mai prochain entre les deux clubs.