Manchester city : 1,014 milliard d’euros plus tard et Pep Guardiola peine à convaincre

Manchester city : 1,014 milliard d’euros plus tard et Pep Guardiola peine à convaincre

Publié le : / Par

 

Arrivé en 2016 à Manchester City, Pep Guardiola avait pour objectif de remporter l’UEFA champions league sur le long terme les Cityzens, quatre ans après il n’y parvient pas encore.

Les propriétaires du club ont renouvelé le contrat de Pep Guardiola jusqu’en 2023, alors qu’il n’a pas atteint le principal objectif qui lui avait été fixé, en l’occurrence la champion’s league européenne. Prôner la stabilité c’est bien, mais dépenser autant d’argent sans parvenir à ses fins soulève des interrogations. En effet, nombre d’analystes se demandent pourquoi Cheikh Mansour Ben Zayed Al-Nahyane continue à dépenser autant d’argent sans réaliser ses objectifs. Il a mis tous les moyens possibles, notamment un budget astronomique consacré aux transferts pour faciliter la tâche de l’ancien entraîneur du FC Barcelone. Pour constituer son effectif actuel Manchester City a dépensé exactement 1,014 milliard d’euros, les chiffres de « CIES-Observatoire du football ». Jamais un club n’avait dépassé le seuil symbolique du milliard d’euros. Réputé pour son style de jeu très offensif, avec un pressing très haut. Mais, dès que l’équipe adverse arrive à casser la ligne de pressing, ce sont les défenseurs de Man City qui se retrouvent submergés face aux attaquants adverses rapides et cela fait très mal. Cette saison a encore été la parfaite démonstration. En septembre dernier face Leicester (défaite 5-2) a domicile, Jamie Vardy a fait très mal à la défense des Citizens. Le scénario s’est reproduit ce samedi avec la défaite (2-0) subie face à son rival, José Mourinho. Tottenham a frappé deux fois et a marqué deux fois sur des contres. Holdup up parfait pour les hommes du « special one », qui ont laissé la possession aux joueurs de Pep Guardiola. Ceci étant, Manchester City continue à dépenser beaucoup, avec pas moins de 540 millions d’euros pour renforcer la défense. Le coach catalan a donc investi une fortune pour acquérir des défenseurs en espérant solidifier une défense souvent défaillante. Depuis son arrivée, il a acheté Ruben Dias (68 M€+ 3,6 M€ de bonus), Aymeric Laporte (65 M€), Eliaquim Mangala (53 M€), le défenseur le plus chère de son époque John Stones (56 M€) suivi par Benjamin Mendy (57,5 M€) Kyle Walker (51 M€) et le dernier en date Nathan AKE (45 M€).

Les années passent et se ressemblent pour l’entraîneur espagnol sur la scène européenne. Pour sa première saison en 2017, son équipe tombe face à l’AS Monaco un adversaire à sa portée. Et Pep Guardiola, pour la première fois de son histoire, se fait sortir des huitièmes de finale de la compétition. Pour sa deuxième et troisième saison son équipe se fait sortir par Liverpool 2018 en ou encore Tottenham en 2019 au porte des demi-finales. En 2020 il avait une véritable carte à jouer en UEFA champions league après avoir sorti en huitième de finale le Real Madrid, un des favoris pour le titre final. En quart de finale, l’équipe de Guardiola se rate une nouvelle fois et s’inclinent face à l’Olympique Lyonnais (3-1). Malgré tous les moyens mis à sa disposition pour construire une équipe capable de rivaliser sur la scène européen le catalan a déjà subi quatre échecs consécutifs. Il apparaît clairement que quelque chose cloche dans la gestion de Guardiola.