Ahmad Madagascar : Retro-2020, marqué par la sanction de Ahmed Ahmad

Madagascar : Retro-2020, marqué par la sanction de Ahmed Ahmad

Publié le : / Par

L’actualité de football malgache n’est pas assez dense eu égard à la crise sanitaire qu’a connu le monde entier et particulièrement la grande île. Toutefois, l’un des événements qui a marqué l’actualité sportive et qui a retenti sur le plan international,c’est la sanction infligée au président de la Confédération Africaine de Football ( CAF) Ahmed Ahmad.

Avant d’être président de la CAF, Ahmed Ahmad est avant tout le président de la Fédération Malgache de football (FMF). C’est fort de son amour pour le football qui l’a propulsé au sommet de la CAF en 2018 à la veille de la CAN 2019.

 » On était tous fier comme jamais d’avoir un enfant du pays à la tête d’une organisation continentale et d’importance, puisque dans cette discipline le continent africain peut se targuer d’être un interlocuteur de taille mondiale » s’exclama un de ses proches à la FMF.

Mais Ahmed Ahmad n’a pas fini de savourer ni de terminer son mandat que le couperet de la guillotine est tombé, écarté de toutes les  instances du football le temps d’un mandat de président, il est condamné à payer une amende significative pour malversations financières et… abus d’autorité sur les employés féminins de la confédération.

Ces chefs-d’accusations vont l’éloigner aussi bien à la tête de la CAF que dans toutes les activités liées au football dans son pays. Ce qui n’est pas du goût des observateurs de football national qui crient » complot « . En attendant la décision du TAS, les Malagasy gardent espoir quant à un aboutissement heureux de l’autre côté de Zürich.