Litige dans le football guinéen: un club de ligue 2 s’auto-exclu du championnat et saisit le TAS.

Publié le : / Par

Pour justifier sa décision, le club évoluant en Ligue 2 la saison dernière explique que tant qu’il sera pas rétabli dans ses droits par la fédération guinéenne de football, il prendra ses distances.

« Un règlement a été bafoué. On devrait être en ligue 1 mais on a vu les magouilles qui se font.

Après les incidents de Télimélé, le Soumba devait automatiquement avoir les trois points qui nous permettent d’être en Ligue 1. C’est le règlement qui le dit, pas nous. 

Tant que cela ne sera pas effectif, on jouera pas le championnat. » explique le secrétaire général Ousmane Mouloukou Kaba.

Plus loin, la direction du Soumba dit saisir le tribunal arbitral du sport (TAS) « notre avocat est à pied d’oeuvre, il a fait la requête qu’on a déposé. On ne se laissera pas faire. Eux, ils diront la vérité » renchérit ce responsable d’équipe.

Pour rappel, le match Loubha-Soumba qui s’était soldé sur (1-1) avait connu quelques incidents à Télimélé en fin de partie la saison dernière.

La ligue professionnelle avait entériné le résultat sur le terrain, et la fédération elle, ne s’est toujours pas encore prononcée officiellement. Avant le démarrage de la ligue 1, c’est le Club olympique de Coyah qui était sous la menace d’une relégation en cas de décision favorable au Soumba.

L’ancien pensionnaire de la ligue 1 ne compte pas baisser les bras dans cette affaire. À la fédération guinéenne de football, la commission litige n’en fait aucun commentaire.