L'Italie

L’Italie veut accueillir l’Euro 2028 et la Coupe du Monde 2030

Publié le : / Par

L’Italie espère surfer sur l’enthousiasme de son triomphe à l’Euro 2020 pour relancer le sport dans le pays, alors que le président de la FIGC, Gabriele Gravina, annonce qu’elle visera à accueillir les Euros 2028 ou la Coupe du monde 2030.

L’équipe italienne des Azzurri a battu l’Angleterre au stade de Wembley aux tirs au but dimanche dernier. Mais l’Italie pourrait affronter à nouveau l’Angleterre en dehors du terrain lorsqu’il s’agira de se battre pour avoir la chance d’accueillir la Coupe du monde 2030.

Les énormes problèmes liés à cette finale à Wembley, avec des milliers de fans qui auraient rentrés au stade sans billets et des dizaines de policiers blessés, ont durement frappé les chances de l’Angleterre. L’Italie vise à tirer le meilleur parti de la situation et de la relance de sa fortune sportive sur le terrain.

« C’est une victoire pour tous ceux qui ont collaboré avec le projet à long terme. Cela donne de l’espoir au pays en général, car les recherches révèlent que l’impact économique est une amélioration de 0,7 sur le PIB, environ 12 milliards d’euros. La victoire elle-même dans le tournoi a rapporté un chiffre d’affaires de 36 millions d’euros, ce qui n’est pas à renifler. », a déclaré Gabriele Gravina, président de la Fédération italienne de football.

L’obtention des droits d’accueillir un tournoi majeur pourrait enfin forcer certains conseils locaux à accepter la rénovation des stades qui ont été transformés pour la dernière fois pour la Coupe du monde 1990. « Nous avons les Euros 2028 et la Coupe du monde 2030 comme opportunités, mais nous devons le prendre une étape à la fois, donc les Euros d’abord. », a poursuivi Gravina. Des propos rapportés par Footballitalia.